Des réparations dans l’heure pour les Tesla : Elon Musk veut s’inspirer des techniques de F1

Désireux d’améliorer sans cesse l’expérience Tesla, le PDG de l’entreprise de voitures électriques souhaite appliquer les « techniques de Formule 1 » au sein de l’entreprise pour proposer des réparations et entretiens « dans l’heure » à ses clients.

Cette idée n’est pas neuve puisqu’Elon Musk parlait déjà « d’appliquer des techniques de Formule 1 pour révolutionner la maintenance des voitures grand public » en 2015, lorsqu’il avait embauché Kenny Handkammer, un vétéran de la F1. Entretemps, le projet semblait avoir été délaissé. L’homme de la situation avait en effet abandonné le navire deux ans plus tard pour rejoindre le concurrent Lucid Motors. Le PDG de Tesla a donc quelque peu créé la surprise en annonçant sur Twitter que le Tesla Service permettant des réparations dans l’heure – le plus souvent possible – était toujours dans les tuyaux.

Un fonctionnement encore mystérieux

Le service de réparations ultrarapides de Tesla est donc toujours à l’ordre du jour. Cependant, on ne sait pas grand-chose à son sujet. L’excentrique PDG n’a en effet partagé aucune autre information à ce sujet, si ce n’est que le service reposera sur des techniques des équipes de Formule 1.

Il est tout de même question d’agrandir les centres de réparation pour permettre une prise en charge simultanée de davantage de véhicules Tesla. Autrement dit, il est surtout question de rationaliser et d’optimiser les procédures de maintenance classique afin d’accélérer le tout.

Quel rapport avec la Formule 1 ?

L’amélioration des services de réparations Tesla pourrait cependant aller plus loin. C’est en tout cas le souhait d’Elon Musk. « Je pense que nous avons encore une approche relativement conventionnelle de l’entretien – bien que nous utilisions en quelque sorte l’application du véhicule. Nous avons donc certainement un meilleur service que le reste de l’industrie, mais je veux vraiment que Tesla examine comment nous pouvons révolutionner le service et je ne sais pas, le rendre 10 fois meilleur que le reste de l’industrie », a-t-il indiqué à un employé, comme le rapporte Electrek.

L’homme estime que les deux tiers des réparations peuvent se faire dans la journée, à partir du moment où les pièces sont disponibles. Encore faut-il avoir la main-d’œuvre qualifiée pour effectuer les réparations rapidement. C’est là qu’interviennent les techniques de Formule 1.

En s’inspirant du savoir-faire des équipes de Formule 1, Elon Musk souhaite accélérer les procédures de maintenance classique. Il ne devrait pas être question de changer une roue en moins de 2 secondes comme sur les circuits, mais bien de réduire le temps de chaque procédure en formant les techniciens, en utilisant des outils ultra-rapides ou encore des machines robotisées.

Cela permettrait à Tesla d’améliorer toujours plus son expérience utilisateur et faire de l’efficacité de ses mécaniciens un argument de vente.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20