Des images de Trump en visite à l’Académie militaire alarment sur sa santé

(AP Photo/Alex Brandon)

Donald Trump cacherait-il des problèmes de santé? Nombreux sont ceux à se poser désormais cette question après la visite du Président à l’Académie militaire américaine de West Point samedi, où il devait prononcer un discours devant les diplômés. Plusieurs vidéos diffusées sur les réseaux sociaux attisent les plus folles rumeurs sur sa santé.

Le Président américain portant un verre d’eau à ses lèvres, non pas d’une seule main comme il en a l’habitude, mais s’aidant de sa deuxième main afin de soulever son breuvage. Un détail qui est loin d’en être un, et qui a propagé une vague d’inquiétudes sur les réseaux sociaux. Donald Trump serait-il donc affaibli au point d’avoir du mal à boire d’une seule main?

Les utilisateurs sur Twitter ont également remarqué que le Président a eu du mal à énoncer le nom du général McArthur lors de son discours, l’écorchant plutôt en ‘McGarther’. Si son ton reste très engourdi par rapport à ce qu’on lui connaît d’ordinaire, il n’est toutefois pas rare que Trump se trompe sur des noms ou même des mots dans ses discours.

Mais là où les préoccupations se sont concentrées, c’est sur la sortie de scène du Président américain. Après son discours, Donald Trump emprunte une rampe d’escaliers qu’il descend avec une précaution extrême, comme le montrent les images de la vidéo ci-dessous.

Le Président s’est empressé de tweeter dimanche en réponse à ces inquiétudes, indiquant que la rampe qu’il a empruntée était longue, raide et glissante, ce pourquoi il marchait si prudemment. ‘La dernière chose que j’allais faire, c’était de ‘tomber’ pour que les fake news puissent s’en amuser. J’ai finalement couru dix pieds pour atteindre le sol plat.’

Certains twittos n’hésitent pas à évoquer des symptômes de la neurosyphilis, une infection du système nerveux central. Et de rappeler que Trump est entré mystérieusement à l’hôpital fin 2019 pour un examen médical encore obscur.

Ces événements à l’Académie militaire de West Point sont survenus la veille des 74 ans de Donald Trump, ce qui en fait ‘le plus vieux président de son premier mandat’, souligne le New York Times.

Lire aussi: