Dans ces 15 pays, la vie est plus chère… et la Belgique en fait partie

La carte ci-dessous montre le coût de la vie dans les différents continents et pays, sur la base des données recueillies par Numbeo, la plus grande base de données du monde concernant les conditions de vie, incluant le coût de la vie, les indicateurs de logement, les soins de santé, la criminalité et la pollution dans le monde.

Global Living Costs Map La France se place a la 14eme place juste avant la Belgique

Global Living Costs Map La France se place a la 14eme place juste avant la Belgique

Les indices de prix à la consommation de New York (Consumer Price Index, CPI) ont été pris pour valeur de référence (indice 100). Lorsqu’un pays a un CPI de 70, cela signifie que les biens et services qu’on y trouve sont en moyenne 30% moins chers qu’ils ne le sont dans la Big Apple.

L’Indice des prix à la consommation prend en compte le coût de la nourriture, le transport, les restaurants et les services publics, chacun avec un certain nombre de variables.

Pour la nourriture, par exemple, on a pris en compte le prix du pain, de la viande, du riz, des œufs, des fruits, des légumes et de l’alcool.

Le coût du transport a été calculé en utilisant les abonnements mensuels pour les transports publics, le coût d’un trajet en taxi, un billet d’avion, l’essence et le prix d’une Volkswagen Golf.

Les coûts de restaurants ont été calculés sur la base des prix dans des établissements chics, moyens de gamme et modestes. En outre, le prix d’un café, de l’alcool et de l’eau dans des lieux de restauration ont également été pris en considération.

Le poste des services publics permet de rendre compte de la valeur de la consommation mensuelle d’électricité, d’eau, de chauffage et d’internet.

9 des pays les plus chers du monde se trouvent en Europe; la Belgique se classe quinzième dans la liste. La vie chez nous est en moyenne 13% moins chère qu’elle ne l’est à New York. En Suisse, en moyenne, tout est un quart plus cher qu’à New York. La troisième place du Venezuela donne une image complètement déformée, parce que pendant de nombreuses années, ce pays maintenait le taux de change de sa monnaie artificiellement élevé.

De l’autre côté du spectre, la vie est peu onéreuse en Inde, au Népal et au Pakistan, mais aussi dans le Maghreb.