Combien vaut votre temps? ‘Les décideurs politiques le sous-estiment’

(pixabay)

Le temps, c’est de l’argent. Mais quelle valeur attribuer à notre temps? Si la réponse à cette question semble dénuée de sens, elle est souvent à l’origine de décisions clés et mérite qu’on s’y penche d’un peu plus près. Pourtant, il semblerait que les autorités ne l’évaluent pas à sa juste valeur.

Time is Money, disait Benjamin Franklin : pour faire du profit, il faut savoir bien utiliser son temps. Et les politiques l’ont bien compris. Le temps investi dans chaque tâche n’est pas pris à la légère par les gouvernements. Les experts de l’US Department of Transportation se sont longuement penchés sur la question, car cette indication les aide à déterminer la façon dont ils répartiront l’argent du contribuable dans leurs différentes tâches. 

En 1997 déjà, le Department of Transportation (DOT) avait réalisé une grande enquête. Il avait mis au point une formule standard pour évaluer le montant que valait un déplacement (rapport temps/argent) pour un ménage moyen. Le DOT était arrivé à la conclusion que les trajets journaliers d’un couple au revenu moyen standard leur coûtaient près de 14 dollars par jour. Ce chiffre a été révisé pour la dernière fois en 2015, et a fait l’objet d’une modification en décembre 2016. Cette valeur, qui avoisine désormais les 15 dollars, est depuis une référence dans le cadre de nombreuses décisions du DOT.

19 dollars

Une nouvelle étude commandée par la société de covoiturage Lyft contredit aujourd’hui ces résultats. L’entreprise a mené des expériences sur pas moins de 3,7 millions de clients. Les auteurs de l’enquête, Ariel Goldszmidt, John A. List, Robert D. Metcalfe, Ian Muir, V. Kerry Smith et Jenny Wang, constituent une équipe d’experts en économie et d’employés chez Lyft. 

  • Pour réaliser cette étude, l’équipe s’est inspirée d’une question qui revient très souvent dans les sondages : ‘Combien seriez-vous prêts à payer pour gagner cinq minutes?’ 
  • Les experts ont mené leur enquête dans près de 9 villes américaines, avant la pandémie : New York City, Boston, San Francisco, Los Angeles, Atlanta, Miami, San Diego, Austin et Seattle.  
  • Ils ont modifié les prix et les temps d’attente dans leur appli pour tester les comportements des utilisateurs lorsqu’ils demandaient une course. Les chercheurs ont ensuite pu déterminer combien les gens étaient prêts- ou non à payer plus cher pour attendre moins longtemps avant que leur chauffeur n’arrive. 
  • Après avoir fait le tour de tous les résultats obtenus, ils sont arrivés à la conclusion que les citadins accordaient en moyenne 19 dollars pour chaque heure de leur temps. ‘Ces chiffres sont nettement supérieurs à la valeur accordée par le gouvernement américain’, explique M. Metcalfe.

Pas apprécié à sa juste valeur?

Les chercheurs ont également constaté que cette valeur variait selon les heures de la journée. ‘Nous constatons que cette valeur est 50% plus élevée dans les heures de pointe que dans les heures creuses. C’est logique car chaque minute compte dans un trajet. Les gens ne veulent pas arriver en retard au travail’, peut-on lire dans le rapport, publié le 6 décembre.

L’équipe a aussi remarqué que ces données variaient en fonction de la météo. La valeur du temps augmente lorsqu’il pleut ou  lorsqu’il neige – car les gens n’aiment pas attendre dans le froid. 

Les chercheurs ont néanmoins dû revoir ces valeurs à la baisse car ces villes accueillent en général des habitants qui ont un certain pouvoir d’achat. Ils ont donc ensuite adapté leur échantillon. 

Dans leur rapport, les chercheurs critiquent les valeurs accordées par le gouvernement, qui ne tiennent pas compte de toutes ces variables. Ils recommandent donc aux décideurs politiques : (i) de revoir cette valeur et de tenir compte de la grande hétérogénéité des villes, mais aussi des jours de la semaine et de la journée ; et (ii) d’ajuster ces valeurs jusqu’à 75% au taux de salaire moyen, net d’impôts.

‘Nous pensons qu’à l’heure actuelle, les décideurs politiques sous-estiment votre temps’, déclare M. Metcalfe. ‘Ils ne lui accordent pas l’importance que vous lui donnez. Et c’est important pour notre réflexion dans la façon dont le gouvernement devrait dépenser votre argent. Les avantages de tout projet gouvernemental qui ont pour but de réduire le temps d’attente ou le temps de trajet des citoyens risquent en effet de ne pas être correctement évalués’.