Chômage corona, droit passerelle: un accord se profile concernant la prolongation des mesures covid

La coalition Vivaldi serait parvenue à trouver un accord à propos de la prolongation des mesures socio-économiques. Ces dernières seraient prolongées jusqu’au 31 décembre.

Tout n’est pas que discorde au sein du gouvernement. Selon une information du journal Le Soir, les mesures socio-économiques prises par le gouvernement belge seraient prolongées jusqu’à la fin de l’année. Une information qui doit encore être confirmée en conseil des ministres électronique.

Afin de financer le prolongement des mesures Corona, le gouvernement fédéral s’apprêterait à libérer un budget de 90,15 millions d’euros supplémentaires. Une enveloppe de 25,4 millions d’euros aurait été constituée pour soutenir le chômage temporaire qui sera prolongé jusqu’au 31 décembre.

Le ministre des Classes moyennes David Clarinval (MR) aurait obtenu gain de cause concernant le droit passerelle pour les indépendants. Celui-ci serait également prolongé jusqu’à la fin de l’année et sera octroyé à celles et ceux dont le chiffre d’affaires a reculé de 65% par rapport à l’année dernière. Coût de l’opération: 35,4 millions d’euros.  

Un budget de 15 millions d’euros serait également libéré par le gouvernement fédéral pour financer partiellement la prime de 50 euros mensuelle accordée aux bénéficiaires du revenu d’intégration sociale, de l’allocation de remplacement de revenus et de la Grapa, la garantie de revenus aux personnes âgées.

Dernier point de l’opération budgétaire de 90,15 millions d’euros : le rail. Le secteur a en effet particulièrement souffert de la crise covid. C’est pourquoi le fédéral aurait libéré une enveloppe de 14,35 millions d’euros pour le soutenir.

Reste plus qu’à attendre la confirmation du gouvernement.

À lire aussi:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20