ChatGPT va-t-elle bientôt se substituer aux médecins ?

L’intelligence artificielle générative ChatGPT s’est révélée particulièrement brillante en matière de soins de santé. De quoi se demander si, dans un avenir plus ou moins proche, les médecins ne seront pas remplacés par une IA.

Pourquoi est-ce important ?

À mesure que les capacités de ChatGPT se dévoilent, beaucoup s’interrogent sur les utilités que pourrait avoir cette IA générative, mais plus encore sur ce qu’elle pourrait bien remplacer. Ainsi, si Google voit rouge, de même que les journalistes et autres créateurs de contenus en ligne, les médecins aussi pourraient s'inquiéter de son développement.

L’actualité : ChatGPT a récemment passé avec brio les trois parties de l’examen de licence médicale aux États-Unis dans le cadre d’une expérience, rapporte Axios.

  • Les chercheurs qui ont mené cette expérience soulignent que les étudiants en médecine de première année passent généralement des centaines d’heures à se préparer pour la partie 1 de l’examen. Seuls les diplômés en médecine passent la partie 3.

Le détail : l’intelligente artificielle générative s’est révélée particulièrement efficace pour répondre aux différentes questions des examens, et ce, sans jamais avoir été formée sur un ensemble de données médicales.

  • Dans le cadre de leur recherche, les chercheurs se sont assurés « qu’aucune des réponses, explications ou contenus annexes n’était indexé sur Google » et que donc, les résultats fournis par ChatGPT étaient bien de son propre chef.
  • Les chercheurs précisent tout de même dans leur rapport qu’un ensemble de réponses « indéterminées » ont été exclues des résultats, en raison du fait que ChatGPT a été programmé pour éviter de fournir ce qui pourrait être interprété comme un avis médical.
    •  « Ces réponses étaient si générales qu’il était difficile de dire si elles étaient bonnes ou mauvaises », a indiqué Morgan Cheatham, coauteur de l’article et étudiant en médecine à l’Université de Brown.

À noter : ainsi, si l’IA générative est parvenue à passer les trois examens, il n’est pas encore question qu’elle remplace à l’heure actuelle un médecin ou un étudiant en médecine fait de chair et de sang.

  • Elle peut cependant s’avérer utile pour notamment expliquer certains concepts aux patients, après un examen réalisé par un professionnel qualifié.
    • C’est à cette fin que la startup Ansible Health, axée sur le traitement de la malade pulmonaire obstructive chronique (MPOC) a eu recours à ChatGPT.
    • Le PDG de la société et ancien chef de produit chez Google, Jack Pro, a tenu à vérifier si l’engouement autour de cette IA était rationnel ou s’il ne s’agissait pas d’un simple effet de mode. « Lorsque nous avons commencé à faire de la validation, nous avons été assez étonnés des résultats. Non seulement de ce qui se passait bien, mais aussi de la façon dont cela s’expliquait », a-t-il déclaré.

L’IA pourrait cependant s’avérer utile en médecine, dans un avenir plus ou moins lointain.

Des IA bientôt médecins ?

On peut imaginer en effet que les IA évolueront de manière à ce qu’elles dépassent le stade du texte, qu’elles puissent être dotées de la parole et, plus tard encore, d’un corps et d’un visage. À ce stade, elles seraient en mesure de moduler le ton de leur voix, d’adapter leur langage corporel et leurs expressions faciales en fonction des situations, de sorte qu’elles pourraient interagir « humainement » avec des êtres faits de chair et de sang.

Dans ce cas, l’IA pourrait s’avérer utile pour s’assurer du bien-être des patients, mais aussi assurer certaines tâches du médecin généraliste.

Reste que pour l’instant, on en est encore loin.

La réalité : nous ne sommes en effet pas près de voir une IA poser un diagnostic sur un patient de manière autonome, et ce, même si elle est en mesure d’ingurgiter toutes les données de son dossier médical.

  • Les modèles d’IA tels que ChatGPT font encore aujourd’hui des affirmations qui se révèlent fausses, ce qui pourrait s’avérer dangereux, particulièrement dans un contexte médical.
  • Reste que l’IA s’est déjà révélée une aide intéressante dans le secteur de la santé et pourrait gagner en popularité à mesure que des modèles aussi impressionnants, voire efficaces, que ChatGPT verront le jour.

Alors quoi ? Bien que nous soyons encore à des années, voire des dizaines d’années, de voir une IA médecin, ChatGPT pourrait dès à présent devenir un consultant médical bien malgré elle, remplaçant ainsi « Dr. Google » auprès du grand public qui cherche des réponses à leurs questions médicales.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20