Cette pilule contient une caméra capable de détecter les stades précoces du cancer du côlon

(Isopix)

Des milliers de patients britanniques vont tester prochainement cette nouvelle pilule comestible contenant une mini caméra. Elle pourra ainsi photographier l’intérieur de l’estomac et transmettre les images aux médecins. Cela permettrait de diagnostiquer un cancer très rapidement et en toute sécurité.

C’est l’une des technologies les plus controversées du monde médical: les caméras sous forme de pilule à avaler pour visualiser le système digestif. Sur son chemin, la caméra prendra des photos des intestins qu’elle enverra ensuite vers un appareil que le patient garde dans sa poche. Lorsque l’appareil ressort du corps, il suffit de le laver et de le réutiliser.

Le premier groupe à tester ces mini caméras est composé de 11.000 patients répartis dans 40 régions britanniques. Simon Stevens, le chef du British National Health Service, a qualifié les capsules photographiques de ’génie’. Selon lui, ces pilules vont rendre la recherche de cancer plus sûre et surtout plus rapide.

(Source: The times)

Liste d’attente

‘Ce qui ressemblait autrefois à de la science-fiction est en train de devenir une réalité’, a ajouté le Britannique. Et cela se présente plutôt bien. La minuscule caméra sera capable de prendre deux photos par seconde, ce qui est crucial pour repérer un cancer au stade précoce. Selon le NHS, la technologie permettra aussi de réduire la liste des patients en attente à cause de la crise du coronavirus.

Depuis décembre, au moins 105.000 personnes sont sur liste d’attente pour une coloscopie dans les services médicaux britanniques. Plus de la moitié de ces personnes attendent depuis au moins six semaines. Le NHS voudrait réduire ce taux à moins d’un pour cent. Et la pilule devrait aider.

La lutte permanente contre le cancer

La technologie n’est pas complètement nouvelle, mais elle se développe très rapidement. Les pilules pour appareil photo sont utilisées depuis au moins 2014 pour expliquer les causes d’un saignement dans le système digestif ou pour détecter la maladie de Crohn. La batterie interne des pilules ne cesse de s’améliorer au fil des années, tandis que la pilule devient de plus en plus petite.

Aujourd’hui, la pilule peut être utilisée pour détecter le cancer du côlon à un stade précoce, entre autres. Il s’agit d’un des cancers les plus courants dans notre pays. Plus de 8.000 cancers du côlon sont diagnostiqués chaque année en Belgique. Mais s’il est détecté rapidement, 90% des cas sont guéris.

L’année dernière, le Royaume-Uni comptait un très faible nombre de patients traités contre le cancer, alors que des milliers de personnes vivraient avec un cancer non détecté selon le NHS. La prise en charge de ces maladies est devenue une priorité au Royaume-Uni après le traitement du coronavirus. Pour chaque patient atteint du Covid-19, deux personnes étaient soignées pour un cancer, selon le service britannique de Santé publique.