Ce n’est pas une blague : le Viagra pourrait être un traitement efficace pour la maladie d’Alzheimer

Le Viagra pourrait être un traitement utile contre la maladie d’Alzheimer, selon une étude américaine. Des scientifiques américains affirment que les utilisateurs de sildénafil – le nom générique du Viagra – ont 69 % moins de risques de développer cette forme de démence que les non-utilisateurs.

Pourquoi est-ce important ?

La maladie d'Alzheimer, la forme la plus courante de démence chez les personnes âgées, touche des centaines de millions de personnes dans le monde. Cependant, malgré le nombre croissant de cas, il n'existe actuellement aucun traitement efficace.

À l’aide d’un vaste réseau de cartographie génétique, des chercheurs de la Cleveland Clinic ont intégré des données génétiques et autres pour déterminer lequel des plus de 1 600 médicaments approuvés par la Food and Drug Administration (FDA) pourrait constituer un traitement efficace contre la maladie d’Alzheimer. Ils ont accordé des notes plus élevées aux médicaments qui ciblaient à la fois les grappes de protéines amyloïdes et tau – deux caractéristiques de la maladie d’Alzheimer – par rapport aux médicaments qui ne ciblaient que l’une ou l’autre.

La pilule érectile qui favorise la croissance des cellules du cerveau

« Le sildénafil, qui s’est avéré améliorer de manière significative la cognition et la mémoire dans des modèles précliniques, est apparu comme le meilleur candidat », selon Feixiong Cheng, responsable de l’étude. Le Viagra est le nom de marque du sildénafil, qui est désormais également disponible en tant que médicament générique. Les chercheurs ont ensuite utilisé une base de données contenant les demandes de remboursement de plus de 7 millions de personnes aux États-Unis pour étudier la relation entre le sildénafil et la maladie d’Alzheimer en comparant les utilisateurs de sildénafil aux non-utilisateurs.

Ils ont constaté qu’après six ans de suivi, les utilisateurs de sildénafil avaient 69 % moins de risques de développer la maladie d’Alzheimer que les non utilisateurs de sildénafil. Pour approfondir l’étude de l’effet potentiel du médicament sur la maladie d’Alzheimer, les chercheurs ont mis au point un modèle de laboratoire qui a montré que le sildénafil augmentait la croissance des cellules cérébrales et ciblait les protéines tau, ce qui donne un aperçu de la manière dont il peut affecter les changements cérébraux liés à la maladie.

Le Viagra a été conçu à l’origine comme un médicament pour le cœur en raison de son principal effet : améliorer la circulation sanguine en relaxant ou en dilatant les vaisseaux sanguins. Les médecins ont ensuite découvert qu’il avait un effet similaire ailleurs dans le corps, y compris sur les artères du pénis, et il a été développé pour devenir un traitement efficace de la dysfonction érectile. Mais les experts pensent qu’elle peut avoir d’autres usages. Le sildénafil est déjà utilisé chez les hommes et les femmes pour une affection pulmonaire appelée hypertension pulmonaire.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20