Les marchés:
Markten inladen...

LUNDI 10 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

L’évasion de Carlos Ghosn: un ancien ‘béret vert’ et 862.500 dollars

Logo Business AM
Business

08/07/2020 | Anthony Planus | 3 min de lecture

AP Images

Carlos Ghosn a versé l’an dernier 862.500 dollars à une société dirigée par Peter Taylor, dont le fils Michael est un ancien ‘béret vert’ spécialisé dans la sécurité. Les deux hommes sont accusés par le Japon d’avoir planifié et participé à l’évasion rocambolesque de l’ex-patron de Renault et Nissan au Liban.

Peter Taylor et son fils Michael, actuellement incarcérés aux États-Unis, sont soupçonnés par le Japon d’être deux des cerveaux de l’évasion de Carlos Ghosn vers le Liban, alors que l’emblématique patron était en attente de son jugement pour des malversations financières présumées.

Le gouvernement japonais a demandé l’extradition des deux hommes, une requête actuellement analysée par la justice américaine. Redoutant ce transfert, Peter et Michael Taylor tentent donc de faire annuler leur récente arrestation aux États-Unis et d’obtenir leur libération sous caution.

862.500 dollars

C’est dans ce cadre que les procureurs américains, qui s’opposent à la libération sous caution du duo père-fils, ont dévoilé que Carlos Ghosn avait effectué deux virements bancaires à Promote Fox LLC, la société dirigée par Peter Taylor et l’un de ses frères, depuis un compte parisien: 540.000 dollars le 9 octobre 2019 et 322.500 dollars le 25 octobre.

Ces éléments doivent servir à prouver que les deux suspects disposent de ressources financières suffisantes pour éventuellement se soustraire à la justice en cas de libération sous caution.

Pour rappel, Carlos Ghosn était parvenu à quitter clandestinement le Japon alors qu’il était placé en résidence surveillée à Tokyo dans les derniers jours du mois de décembre 2019. L’homme d’affaires franco-libano-brésilien s’était ensuite rendu au Liban, un pays qui ne possède pas de pacte d’extradition avec le Japon.

Tokyo accuse Peter et Michael Taylor, un vétéran des forces spéciales de l’armée américaine et un spécialiste de la sécurité privée, d’avoir notamment aidé Carlos Ghosn à se dissimuler dans une malle, qui a ensuite été embarquée dans le jet privé l’a conduit au Liban via la Turquie.

Lire aussi:

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks