Marchés:
Chargement en cours…

VENDREDI 30 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Bruno Le Maire: pas d’aides d’État pour les entreprises dont le siège social est dans un paradis fiscal

Logo Business AM
Économie

23/04/2020 | Baptiste Lambert | 3 min de lecture

Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire. (EPA-EFE/IAN LANGSDON / POOL)

Après les entreprises qui versent des dividendes, la France ne devrait pas non plus accorder d’aides publiques à celles qui profitent des paradis fiscaux.

La question fait débat un peu partout en Europe. Le Danemark et la Pologne se sont déjà positionnés. En Belgique, le PS, mais aussi Ecolo, appellent à ne pas accorder d’aides d’État aux entreprises en fraude sociale ou fiscale, ou qui versent des dividendes en cette période de crise.

Sur la question des paradis fiscaux, la réponse du ministre français des Finances était attendue. Au micro de France Info, le ministre a donné des précisions: ‘Il y a des règles qu’il faut respecter. Si vous avez bénéficié de la trésorerie de l’État, vous ne pouvez pas verser de dividendes et vous ne pouvez pas racheter des actions’, a-t-il d’abord rappelé. Il ajoute que ‘si votre siège social est implanté dans un paradis fiscal, il est évident que vous ne pouvez pas bénéficier du soutien public’.

Le ministre ne précise toutefois pas ce qu’il en est pour les entreprises qui auraient profité d’une manière ou d’une autre de ces paradis fiscaux, sans y avoir forcément leur siège social.

Réouverture des commerces le 11 mai

Dans la même interview, Bruno Le Maire a fixé un objectif sur la réouverture des commerces: ‘Nous souhaitons que tous les commerces puissent rouvrir le 11 mai, par principe d’équité, je laisse simplement de côté la restauration, les bars et les cafés qui feront l’objet d’un traitement spécifique.’

En Belgique également, la réouverture des commerces fait débat et pose la question de la libre concurrence. Selon le rapport des experts qui doit encore être discuté avec le Conseil national de sécurité, le déconfinement se ferait en plusieurs phases, avec une reprise du travail dans certains secteurs clés dès le 4 mai, pour ensuite élargir aux commerces le 18 mai. Chez nous aussi, les bars et les restaurants sont mis de côté.

Logiquement, s’ils ont été les premiers à être fermés, ils seront les derniers à rouvrir.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    45.011.246
  • Nombre
    de décès
    1.180.948
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    392.258
  • Nombre
    de décès
    11.308
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour