Le brise-glace des fonds spéculatifs perd son capitaine : le milliardaire Ray Dalio fait un pas de côté après une année exceptionnelle pour Bridgewater

Bridgewater est le plus grand hedge fund au monde. En pleine tempête boursière, le fonds spéculatif a dégouté ses concurrents avec un rendement de 35%. Mardi, le milliardaire et fondateur Ray Dalio a annoncé son pas de côté en termes de gestion.

Ray Dalio, 73 ans, est une voix très écoutée dans la finance mondiale, grâce à son indécente réussite autour du fonds spéculatif qu’il a créé, Bridgewater, le plus grand hedge fund au monde doté de 150 milliards de dollars d’actifs.

Le milliardaire se retire de son poste de co-chef des investissements et cède ses droits de vote au conseil d’administration. Ray Dalio dit vouloir conserver un rôle de conseil, et sera toujours membre du conseil d’administration et investisseur principal.

Il sera remplacé par deux co-responsables des investissements, à savoir Bob Prince et Greg Jensen, ainsi que les co-directeurs généraux Nir Bar Dea et Mark Bertolini. « J’espère que jusqu’à ma mort, je continuerai à être un mentor, un investisseur et un membre du conseil d’administration de Bridgewater, parce que moi et eux aimons faire ces choses ensemble », a ajouté Dalio. « C’est un rêve qui se réalise ».

Dalio a fondé Bridegewater en 1975. Il a occupé les fonctions de directeur général, de directeur des investissements, puis de président de Bridgewater. Il cherchait depuis un certain temps des successeurs.

Bridgewater surperstar

Sous son règne, Bridgewater est donc devenu le plus grand fonds spéculatif au monde. Sa réussite a encore été une fois confirmée cette année en pleine tempête boursière. Avec un rendement de 35% sur les 9 premiers mois de l’année, le brise-glace des hedge funds a dégouté ses concurrents. Son rendement est 3 fois supérieur au rendement moyen des autres hedge funds. Sa stratégie consiste à investir sur les grands marchés (actions, obligation, monnaies et matières premières) ou à parier sur leur chute (vente à découvert).

Cette année, sa réussite a été d’anticiper les plongeons, mais aussi de parier sur l’appréciation des matières premières et la hausse du dollar.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20