Brexit: un déblocage attendu dans la journée

Boris Johnson, Ursula von der Leyen (EPA-EFE/ANDY RAIN)

Le Premier ministre britannique Boris Johnson devrait s’entretenir par téléphone avec la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen jeudi matin, un entretien qui ponctuerait une longue nuit de négociations dans le but d’obtenir in extremis un accord post-Brexit entre Royaume-Uni et UE.

L’annonce d’un éventuel accord entre Londres et Bruxelles est attendue, le cas échéant, dans la foulée, même si certaines sources indiquaient jeudi matin que tout n’était pas encore réglé. Selon une source gouvernementale française, les Britanniques ont fait ‘d’énormes concessions’, en particulier sur la pêche, ultime point d’achoppement des discussions.

Un accord ne pourrait entrer en vigueur que de manière provisoire, dans l’attente d’une ratification formelle a posteriori (l’an prochain) par le Parlement européen. La période de transition se termine le 31, le Royaume-Uni quittera alors le marché unique et cessera de suivre les règles de l’UE. Initialement, l’objectif était de boucler un accord bien plus tôt, pour laisser ensuite le temps aux deux parties de l’examiner et de le ratifier.

Le texte de plusieurs centaines de pages devra cependant avoir le feu vert du Conseil (Etats membres) avant de pouvoir être signé et officiellement publié.