Brexit : Voici les 3 priorités pour l’UE et le Royaume Uni

Plus d’un an après que les Britanniques ont décidé lors d’un référendum qu’ils ne voulaient plus faire partie de l’Union européenne, les négociations du divorce entre le Royaume-Uni et les 27 pays membres de l’UE ont officiellement commencé à Bruxelles.

Dans une première étape, l’UE et le Royaume-Uni vont engager le Brexit en donnant la priorité à trois questions :

1) La régularisation du statut des expatriés du Royaume-Uni au sein de l’UE (1,2 million de personnes) et des expatriés de l’UE au Royaume-Uni (3,6 millions).2) La question du contrôle de la frontière entre l’Irlande et l’Irlande du Nord. Contrairement à l’Irlande du Nord, les Irlandais continuent d’être membres de l’Union européenne. L’Irlande du Nord a voté comme l’Ecosse pour le « stay », mais c’est le Brexit qui l’a emporté, compte tenu des résultats du « leave » obtenus au Pays de Galles et en Angleterre. On craint que la réinstallation d’une frontière physique entre les deux pays ravive le conflit en Irlande du Nord (3 466 morts entre 1969 et 1998).3) La fixation d’un montant pour la facture du Brexit. Les montants varient entre 20 et 100 milliards, bien que le négociateur en chef britannique ait qualifié ce dernier montant d’inacceptable.PS: 20 833 – C’est le nombre de règles et de lois européennes qui devront être discutées. Les négociations pour le Brexit ne devraient pas prendre plus de 2 ans, ou 500 jours de travail. Cela signifie que les négociateurs … devront examiner 40 lois par jour.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20