Brainard ou Powell ? Le choix du prochain patron de la Fed aura un impact direct sur les marchés

Parti favori, Jerome Powell pourrait voir son mandat à la tête de la Fed ne pas être reconduit. L’aile gauche des démocrates pousse Biden à opter pour Lael Brainard. Ce choix reculerait sans doute la volonté de la banque centrale d’agir sur les taux d’intérêt.

Avec Powell, qui fait toujours office de favori, les spécialistes des marchés s’attendent à ce que la Réserve fédérale resserre sa politique monétaire et commence à augmenter les taux au second semestre de l’année prochaine, une fois qu’elle aura mis fin à son programme d’achat d’obligations.

Brainard est plus politique

Sa concurrente, Lael Brainard, 59 ans, est gouverneure de la Réserve fédérale depuis 2014. Elle était l’ancienne sous-secrétaire au Trésor pour les affaires internationales, sous l’administration Obama. Brainard est soupçonnée d’être plus politique que Powell suite à un don pour la campagne d’Hillary Clinton en 2016. Il ne fait pas contre aucun doute qu’il s’agit d’une démocrate convaincue. Les analystes s’attendent à ce qu’elle mène une politique plus conciliante, ce qui reculerait la hausse des taux d’intérêt ou le resserrement de la politique monétaire.

« Le plus grand atout de Powell est la confiance du marché, et une sorte d’antécédents pour faire exactement ce qu’il pense être juste malgré la pression politique considérable », explique Ed Mills, stratège politique de Washington chez Raymond James, à la CNBC.

Pour Peter Boockvar, directeur des investissements chez Bleakley Global Advisors, « Powell sera beaucoup moins préoccupé par les élections de mi-mandat pour déterminer quand ils devraient augmenter les taux d’intérêt. »

Les deux analystes nuancent toutefois leur impression. Pour le premier : « Je pense que la réponse honnête est qu’il n’y a probablement pas de différence significative entre les deux candidats ». Pour le second: « Je ne dis pas que c’est ce que Brainard va faire (augmenter les taux d’intérêt) si elle est à ce siège, mais ce sera la perception. »

Powell, 68 ans, est président de la Fed depuis 2018. Républicain et ancien cadre du Capital-investissement, il a été nommé au Conseil de la Réserve fédérale par le président Barack Obama en 2012, puis nommé président de la Fed par Donald Trump.

Crypto

Un argument en faveur de Powell consisterait à raisonner comme suit: Si Biden opte pour la démocrate, toute mauvaise nouvelle dans la politique monétaire ou l’économie du pays lui sera entièrement imputée. En gardant Powell, il se garde le pouvoir de trouver un bouc émissaire.

Un argument en faveur de Brainard consisterait à dire que s’il écarte Powell et que celui-ci décide de démissionner, Biden pourra remodeler le conseil d’administration de la Réserve fédérale avec 4 nouveaux membres plutôt que 3 sur 16.

La plus grande différence entre les deux ? Brainard est beaucoup plus ouverte que Powell concernant les crypto-monnaie, et ça, c’est un changement potentiellement majeur. « Elle est très impliquée dans la fintech et l’espace numérique depuis un certain temps », argumente Diane Swonk, économiste en chef chez Grant Thornton. Pour le reste, « Elle pourrait être plus sévère sur la réglementation bancaire et le changement climatique, ainsi que sur l’écart de richesse. C’est dans ces domaines qu’elle voudrait marquer des points ».

Biden doit prendre sa décision en fin de semaine.

Plus
My following

ABO-Group a un nouveau directeur financier

26/11/2021 17:00

(ABM FN) La société d'ingénierie ABO-Group a trouvé un nouveau directeur financier en la personne de Floris Pelgrims. C'est ce qu'a annoncé ABO-Group dans un communiqué de presse publié vendredi soir.

Floris Pelgrims prendra ses fonctions le premier janvier 2022 en tant que nouveau directeur financier et responsable de la conformité pour ABO-Group Environment. Il était dernièrement directeur financier chez BESIX Stay.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20