Biden annonce des sanctions contre Nord Stream 2

Un jour après que l’Allemagne a gelé le processus d’approbation du gazoduc Nord Stream 2, le président américain Joe Biden a annoncé des sanctions contre le projet controversé de l’entreprise publique russe Gazprom.

« Hier, après de nouvelles consultations étroites entre nos deux gouvernements, l’Allemagne a annoncé qu’elle arrêtait la certification du gazoduc. Aujourd’hui, j’ai demandé à mon administration d’imposer des sanctions à la société Nord Stream 2 AG et à ses dirigeants », a déclaré M. Biden dans un communiqué.

Derrière l’entreprise suisse se trouve l’entreprise publique russe Gazprom. Les sanctions exactes ne sont pas mentionnées.

« Ces mesures constituent une autre partie de notre première tranche de sanctions en réponse aux actions de la Russie en Ukraine. Comme je l’ai dit clairement, nous n’hésiterons pas à prendre de nouvelles mesures si la Russie poursuit l’escalade », a ajouté M. Biden.

Gerhard Schröder

Le nouveau gazoduc Nord Stream 2, qui est en voie d’achèvement, permettrait de doubler l’approvisionnement de l’Allemagne en gaz naturel bon marché en provenance de Russie. Les États-Unis sont depuis des années fermement opposés à ce projet énergétique de grande envergure, craignant qu’il ne rende l’allié allemand trop dépendant de la Russie.

L’ancien chancelier allemand Gerhard Schröder, camarade de parti de M. Scholz, a été nommé au conseil d’administration de Gazprom au début du mois et est également président d’une autre société affiliée, Nord Stream AG. Ce consortium suisse supervise les pipelines entre la Russie et l’Allemagne.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20