Avant de s’envoler pour l’espace, Jeff Bezos s’offre un musée à son nom

Le fondateur d’Amazon va offrir à un des plus grand pôles de musées du monde un don au montant lui aussi historiquement grand. Le but : promouvoir les sciences.

C’est peu dire que Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, est passionné d’aérospatial. Alors que le technomilliardaire compte bien s’envoler lui-même vers les confins de notre planète à la fin du mois, il vient d’annoncer qu’il allait donner 200 millions de dollars à une institution américaine: le Smithsonian Institution. Un monument du patrimoine des États-Unis qui a peut-être, planté la graine d’où a germé l’obsession du richissime homme d’affaire.

143 millions d’objets

Fondée en 1846, cette institution de recherche scientifique de Washington regroupe près de 143,7 millions d’objets répartis dans 19 musées. De quoi faire rêver de sciences des millions d’enfants américains chaque année. C’est exactement ce que Bezos compte encourager avec son enveloppe : l’intérêt pour la recherche. Sans surprise, c’est le Musée national de l’Air et de l’Espace qui va bénéficier de la générosité du milliardaire, avec 70 millions alloués à la rénovation du bâtiment et l’installation de technologies plus avancées. Doté d’une des collections les plus impressionnantes au monde d’engins volants, ce musée abrite, entre autres, une réplique de la première machine volante véritablement « pilotable » des frères Wright.

Le musée Bezos

Les 130 millions restants dans l’enveloppe serviront à financer un nouveau centre éducatif dédié aux sciences et aux technologies relié au musée, et qui portera le nom de Bezos. Un bel hommage, selon Lonnie Bunch, le secrétaire du Smithsonian: « Ça fait vraiment partie de notre vision à long terme, mais nous n’en avions pas les moyens. Mais faire ceci, bâtir un centre qui permettra à une audience moins favorisée de découvrir les sciences et les techniques, c’est donner les moyens au Smithsonian d’accomplir ce qui doit être une de ses principales priorités. »

Ces 200 millions de dollars représentent le don le plus important jamais perçu par l’institut depuis sa fondation, même si l’inflation pourrait techniquement faire monter certains dons anciens à des montants actuels supérieurs. Ce n’est pas la première fois que Jeff Bezos délie les cordons de sa bourse : il avait donné un million au Musée de l’Histoire et de la Culture Afro-américaines, qui a ouvert ses portes en 2016.

Traditionnellement, le philanthrope pourra offrir un don matériel à exposer dans l’espace qu’il aura contribué à créer. « Le Smithsonian aura bien sûr le dernier mot pour accepter ou non un don, mais nous voulons recueillir les bénéfices de la créativité de Jeff, et l’équipe de l’aérospatiale est toujours à la recherche de nouvelles pièces. » Oui, la fusée Blue Origin semble déjà bien avoir sa place dans un musée.

Pour aller plus loin :

Plus
Lire plus...
Marchés