Au Luxembourg, un prof du secondaire gagne minimum 76.376 euros bruts par an

Unsplash

Le plus beau métier du monde’. Surtout au Luxembourg.

Le réseau européen d’information sur l’éducation Eurydice a publié son rapport annuel sur les salaires des enseignants européens.

Ce document, qui reprend l’année 20218-2019, compare, entre autres, les rémunérations des enseignants du primaire et du secondaire des pays d’Europe. Et les disparités sont importantes.

Salaire de base (brut, annuel) dans une école publique, selon le niveau de qualification.

En Belgique francophone, le montant de base pour un prof qui débute dans une école publique est de 31.980 euros bruts annuels dans le primaire ou secondaire inférieur et de 39.787 euros dans le secondaire (supérieur).

À titre de comparaison, il est de 67.391 euros et 76.376 euros au Luxembourg. En France, le salaire est situé (hors primes) entre 26.329 euros bruts à 27.709 euros.

Tout en bas de l’échelle, on retrouve l’Albanie avec une rémunération qui va de 4.214 à 5.457 euros bruts annuels.

Un différentiel qui ne fait que se creuser tout le long de la carrière. En Belgique francophone, le salaire max est compris entre 55.096 euros bruts annuels et 69.710 euros selon la qualification. En France, il varie hors primes de 46.338 à 47.855 euros. Au Luxembourg, le salaire max est compris entre 119.057 à 133.579 euros bruts annuels !

Dans le détail

  • Fédération Wallonie-Bruxelles

  • Flandre

  • France
  • Luxembourg

Pour être tout à fait juste dans cette comparaison, il faut savoir que le Luxembourg est l’un des pays où le pouvoir d’achat est le plus élevé en Europe et dans le monde. Le coût de la vie y est aussi plus important qu’en France ou en Belgique. Mais l’impôt sur le travail y est moins beaucoup moins conséquent.

Le Luxembourg est certainement un pays qui tient en haute estime la profession d’enseignant, comme en témoignent ces tableaux de rémunérations.