Arrêter de regarder la télévision traditionnelle : combien d’argent pouvez-vous économiser si vous supprimez la télévision numérique de votre abonnement télécom ?

Bientôt, il ne sera plus possible de sauter les publicités lorsque vous regarderez votre programme préféré en différé. Les radiodiffuseurs belges sont parvenus à un accord à ce sujet. On peut donc se demander s’il est encore intéressant de payer pour la télévision numérique alors que les services de streaming ne diffusent pas de publicités et que vous pouvez regarder votre série ou votre film préféré à tout moment.

Pourquoi est-ce important ?

Sauter les publicités tout en regardant votre programme préféré à une heure ultérieure a été jusqu'à présent un grand avantage de la télévision numérique. Mais cela va bientôt prendre fin. Les téléspectateurs devront bientôt passer une minute de publicité ininterrompue avant de pouvoir regarder leurs programmes télévisés enregistrés.

Le visionnage en différé devenant de plus en plus courant, beaucoup utilisent cette fonction pour passer les pauses commerciales dans les séries et les films. C’est très pratique pour le téléspectateur, mais cela rend la publicité à la télévision de moins en moins intéressante. C’est pourquoi des mesures sont prises maintenant.

En début de semaine, plusieurs radiodiffuseurs ont annoncé, par le biais d’un communiqué de presse, qu’il ne sera bientôt plus possible de faire une simple avance rapide pendant les pauses publicitaires. Les téléspectateurs devront d’abord laisser passer les publicités pendant une minute avant de pouvoir continuer à regarder leur film, série ou programme de jeu. Telenet sera le premier à démarrer à la fin du mois de septembre.

Pas de publicité avec les services de streaming

On peut donc se demander dans quelle mesure il est encore intéressant d’inclure la télévision numérique dans son abonnement télécom. Après tout, les opérateurs télécoms demandent une contribution mensuelle pour pouvoir regarder la télévision numérique. Et ce, alors que les services de streaming payants tels que Netflix, Amazon Prime et Disney+ ne diffusent plus de publicités pour un prix similaire.

En outre, il est possible de regarder tous les programmes diffusés de manière traditionnelle via une plateforme. Par exemple, tous les membres de la famille peuvent suivre leur série préférée via VTM Go, du côté flamand, RTL Play ou RTBF Auvio du côté francophone. Vous ne pouvez pas échapper aux publicités via ces plateformes, mais les interruptions sont généralement plus courtes qu’à la télévision.

Mais est-il financièrement intéressant de supprimer la télévision numérique de votre abonnement télécom ? Notre comparaison montre que vous pouvez rapidement économiser 10 euros ou plus par mois si vous n’utilisez plus ce service.

Économisez jusqu’à 20 euros

Sur Voo, le Trio max comprend le net, la TV et un abonnement mobile, le tout à pleine puissance pour 89,95 euros (hors remises temporaires) par mois. Le Duo max internet et mobile est de 69 euros par mois, soit une différence de 20 euros.

Proximus propose également une formule sans décodeur TV, appelée « Light Experience ». Avec cette option, il est toujours possible de regarder 23 chaînes de télévision, mais via la plateforme Pickx. Ce forfait, composé d’un abonnement mobile et internet, coûte 64,99 euros par mois (hors remises temporaires). C’est 15 euros de moins que la « Full Experience », où vous recevez un décodeur TV. Au total, vous payez donc 79,99 euros.

La formule Love Trio d’Orange coûte en illimité 80 euros par mois et comprend un abonnement de téléphonie mobile, d’internet et de télévision. L’opérateur télécom offre également la possibilité de souscrire un forfait sans télévision numérique : Love Duo. Pour ce forfait, vous payez 65 euros par mois, sans option. Cela représente une économie de 15 euros par mois.

Tarifs similaires chez Telenet. Les clients de Telenet paient au moins 75,5 euros par mois (hors remises temporaires) pour un abonnement standard, comprenant la télévision, l’internet et le téléphone mobile. Le prix tombe à 66 euros si vous ne voulez pas de la télévision numérique.

À lire aussi:

Plus
Lire plus...
Marchés