Armées russe et ukrainienne: quel est le rapport de force ?

Vladimir Poutine a annoncé dans la nuit le début d’une opération militaire en Ukraine où de puissantes explosions et les sirènes d’alerte aérienne ont retenti dans plusieurs villes, Kiev affirmant qu’une « invasion de grande ampleur » était en cours. Des troupes russes semblent bel et bien avoir pénétré en territoire ukrainien et des missiles et des tirs d’artillerie ont visé différentes villes du pays.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a introduit la loi martiale jeudi matin. « Pas de panique », « nous allons vaincre », a notamment déclaré le président à la population dans une adresse à la nation, alors que l’annonce de l’attaque russe venait de tomber. Mais l’Ukraine-a- t’elle une chance de résister militairement à l’armée russe ?

Terre

Sur le papier, les chiffres divergent de manière effarante : la Russie dispose d’une armée de 900.000 soldats auxquels s’ajoutent 554.000 paramilitaires, ainsi que 2 millions de réservistes. L’Ukraine n’a que 196.600 soldats d’active, ainsi que 102.000 paramilitaires et environ 900.000 réservistes qui ont reçu un entrainement militaire dans les cinq ans précédents. Le pays tentait d’ailleurs de préparer sa population à un conflit de grande ampleur, y compris à résister. On estime que Vladimir Poutine a massé près d’un tiers de la puissance militaire russe aux frontières ukrainiennes, soit environ 190.000 soldats.

Mais les Russes sont bien mieux placés en matière d’équipement. Ils ont plus de trois fois plus d’artillerie (5.934 pièces contre 1.962), six fois plus de chars (13.367 contre 2.119) et presque sept fois plus de véhicules blindés que les Ukrainiens (19.783 face à 2.870).

Air

Dans les airs, on retrouve la même disproportion: La Russie possède dix fois plus d’avions d’attaque et d’hélicoptères. Les Ukrainiens disposent de plus de 400 lanceurs de missiles sol-air qui peuvent cibler les avions, mais cela ne représente qu’un dixième du nombre de ceux que possède la Russie. La Russie a également un avantage considérable en matière d’armement à longue portée, puisqu’elle possède plus de 500 lanceurs de missiles balistiques terrestres. Ces missiles semblent déjà frapper Kiev et les autres grands centres urbains du pays.

Mer

Avec 150.000 marins contre 15.000, La flotte russe aligne 74 navires de guerre et 51 sous-marins, contre seulement deux navires de guerre de haute mer pour l’Ukraine. les deux pays possèdent aussi des patrouilleurs côtiers et fluviaux : 12 pour l’Ukraine, 129 pour la Russie.

Les forces semblent totalement disproportionnées, même si Moscou ne peut évidemment concentrer la totalité de sa puissance militaire contre la seule Ukraine et doit surveiller ses autres frontières. Quant à l’armée ukrainienne, elle a gagné l’expérience qui lui manquait en 2014 dans le Donbass et elle a mis à profit ces derniers mois pour se retrancher et obtenir de l’aide internationale, dont des lance-missiles, qui lui manquaient grandement.

Pour le Kremlin, le défi militaire serait incomparablement plus élevé que lors des précédentes guerres menées par la Russie depuis l’effondrement de l’Union soviétique, notamment en Tchétchénie séparatiste dans les années 1990 et contre la Géorgie en 2008, estimait un peu plus tôt dans l’année une analyse publiée sur Reuters.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20