Après l’Autriche, le Danemark suspend l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca suite à des incidents observés chez plusieurs patients

AstraZeneca-vaccin (Isopix)

Le Danemark a annoncé ce jeudi avoir suspendu l’utilisation du vaccin produit par AstraZeneca et l’université d’Oxford.

Cette décision a été prise par les autorités sanitaires danoises suite à l’apparition de cas de caillots sanguins chez des personnes venant de se faire vacciner par le vaccin d’AstraZeneca. Actuellement, le lien de causalité entre le vaccin et ce problème médial n’a pas encore été établi. Il s’agit donc d’une mesure de précaution.

‘Les autorités sanitaires ont, en raison de mesures de précaution, suspendu la vaccination avec [le vaccin] AstraZeneca suite à un signal d’un possible effet indésirable grave sous forme de caillots sanguins mortels. Il n’est actuellement pas possible de déterminer s’il existe une connexion. Nous agissons tôt, il faut une enquête approfondie #COVID19dk’, a tweeté le ministre danois de la Santé Magnus Heunicke.

L’Autriche avait elle suspendu un lot de vaccins d’AstraZeneca le décès d’une infirmière de de 49 ans suite à de graves troubles de coagulation. Très peu de temps après, une autre infirmière avait développé une embolie pulmonaire causée par un caillot de sang.