Après des milliards de pertes, LG jette finalement l’éponge sur le marché des smartphones

LG logo
Shutterstock

Le fabricant d’électronique sud-coréen LG abandonne ses activités de téléphonie mobile déficitaires. La fermeture de la branche smartphone de l’entreprise devrait être entérinée d’ici la fin du mois de juillet, a fait savoir lundi dans un communiqué le conseil d’administration de LG Electronics.

Jadis considéré comme un pionnier du système d’exploitation Android, LG avait au début des années 2010 collaboré avec Google sur la série Nexus.

Mais le groupe a eu toutes les difficultés du monde à faire décoller ses ventes, notamment parce qu’il est arrivé en retard sur le marché et qu’il a subi la concurrence féroce de rivaux chinois comme Huawei.

23 trimestres dans le rouge

Il a longtemps été classé parmi les dix premiers producteurs de smartphones au monde. Mais à en croire la société spécialisée Counterpoint, la dernière fois qu’il a eu une part de marché de 3% ou plus remonte au deuxième trimestre 2018.

Cela fait 23 trimestres consécutifs, soit depuis 2015, que la division smartphones de LG est dans le rouge, pour une perte totale cumulée de cinq trillions de won (3,8 milliards d’euros) à la fin de l’année dernière.

La division ‘n’a pas réussi à produire des résultats’ sur fond de ‘compétition accrue sur les prix entre les différents concurrents sur le marché du smartphone d’entrée de gamme’, a expliqué LG dans un communiqué.

Se tourner vers ‘d’autres opportunités’

‘La décision stratégique de LG de quitter le secteur très concurrentiel de la téléphonie mobile permet à l’entreprise de concentrer ses ressources sur des marchés en pleine expansion’, souligne le communiqué. LG pense à se tourner vers d’autres opportunités telles que les pièces pour les véhicules électriques, la robotique, l’intelligence artificielle et les solutions business-to-business.

LG souhaite ‘continuer à tirer parti de son expertise mobile et développer des technologies liées à la mobilité telles que la 6G pour renforcer davantage la compétitivité dans d’autres domaines d’activité’.

Les technologies de base développées au cours des deux décennies d’activité mobile de LG devraient être préservées et appliquées aux produits existants et futurs, souligne encore la société.

Des médias avaient fait état de discussions avec le vietnamien Vingroup sur une possible vente de la division, mais elles auraient échoué en raison d’un désaccord sur le prix.

Pour aller plus loin: