Les marchés:
Markten inladen...

JEUDI 06 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Apple est le roi de ‘l’économie de l’ennui’

Logo Business AM
Tech

08/07/2020 | Dominique Dewitte | 3 min de lecture

(Alfred Yaghobzadeh/ABACAPRESS.COM)

Au cours du premier semestre 2020, nous avons dépensé pour environ 50 milliards de dollars dans les app stores d’Apple et Google. Il s’agit d’une augmentation de 23% par rapport à la même période l’année dernière.

Une fois de plus, Apple est le grand vainqueur du lockdown. Le géant américain de la technologie s’est adjugé plus de 65% de ces 50 milliards de dollars. Cela représente 32,8 milliards de dollars, soit près du double des 17,3 milliards de dollars dépensés sur Google Play.

Tinder a gagné le plus

Ces chiffres ont été recueillis par le spécialiste californien des données, Sensor Tower. Parmi les applications qui ont le plus profité du confinement, l’app de rencontres Tinder arrive en tête, avec un chiffre d’affaires de 433 millions de dollars. Il s’agit néanmoins d’une diminution de 19% par rapport au premier semestre 2019. YouTube et TikTok ont également fait d’excellentes affaires pendant le lockdown, avec des ventes de 431 et 421 millions de dollars respectivement.

TikTok, la plus populaire

Lorsqu’on s’éloigne de l’aspect purement financier pour se concentrer sur la popularité, on constate peu de changements par rapport à l’année dernière. Dans le top 6, on retrouve, aux côtés de TikTok (la plus populaire) et de l’application de vidéoconférence ZOOM, toutes les applis de l’empire Facebook. À savoir Whatsapp, Facebook, Instagram et Messenger.

Il convient également de noter la forte hausse de l’industrie du gaming au cours des derniers mois de confinement. Durant le premier semestre 2020, nous avons dépensé plus de 36,6 milliards de dollars en jeux sur l’App Store et sur Google Play. Ce qui représente une hausse de 22,8%.

Le lockdown a donc bien été le berceau de ce que certains appellent ‘l’économie de l’ennui’. Lorsque les gens s’ennuient, ils cherchent surtout de la distraction dans des jeux qui créent une dépendance… Histoire de tuer le temps.

Lire aussi:

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks