Amazon Prime devient plus cher aux États-Unis. Bientôt la même chose chez nous ?

Malgré des résultats financiers qui répondent aux attendent de l’entreprise – Amazon a réalisé un chiffre d’affaires de 137,4 milliards de dollars durant le 4e trimestre 2021 -, le géant des sites de vente en ligne augmente le prix de son abonnement Amazon Prime. Une hausse tarifaire limitée aux États-Unis pour l’instant, mais pour combien de temps ?

À compter du 18 février, les nouveaux clients américains d’Amazon Prime devront payer 139 dollars par an, contre 119 dollars jusqu’à présent. Les abonnés actuels profiteront d’un tarif inchangé jusqu’au 25 mars, après quoi, ils subiront eux aussi la hausse de prix. L’abonnement mensuel Amazon Prime est évidemment lui aussi impacté. Il passe de 12,99 dollars par mois à 14,99 dollars.

De bons résultats, mais aussi des difficultés

Amazon justifie sa décision par « l’expansion continue des avantages des membres Prime ainsi que la hausse des salaires et des coûts de transport ». Il est vrai que le transport a vu ses prix augmenter avec la pandémie de coronavirus. Les problèmes au sein de la chaine d’approvisionnement y sont pour beaucoup.

Quant au fait que les abonnés américains profitent d’avantages supplémentaires, là encore, on ne peut pas donner tort à Amazon; livraison express, Amazon Pharmacy, avantages Twitch, etc. On peut donc comprendre que l’entreprise veuille augmenter ses tarifs.

On note cependant que malgré ces « difficultés », le géant de l’e-commerce s’en sort très bien. Il vient en effet d’annoncer un chiffre d’affaires de 137,4 milliards de dollars pour le 4e trimestre 2021. Un montant qui répond aux attentes de la firme. Mais ces bons résultats sont surtout liés à ses placements judicieux, notamment dans le constructeur de voitures électriques Rivian, dont l’action a grimpé de 9%. La pandémie a également été bénéfique pour Amazon puisqu’elle a poussé les consommateurs à dépenser davantage sur la toile plutôt qu’à se rendre dans les magasins physiques.

Mais même Amazon ne peut échapper au coronavirus. L’entreprise fait face à une pénurie de main-d’œuvre, en raison d’employés contaminés ou désireux de changer d’air. Cela lui a d’ailleurs coûté 4 milliards de dollars.

Vers une augmentation de prix chez nous ?

Revoir le prix de ses abonnements pour le Vieux continent ne semble cependant pas à l’ordre du jour pour Amazon. L’entreprise a en effet indiqué que sa décision ne concernait que les États-Unis et qu’aucune autre annonce de ce type n’était à l’ordre du jour. Le géant de l’e-commerce reste cependant attentif à l’évolution des prix pour d’autres pays.

La multiplication des services inclus dans l’abonnement Amazon Prime pourrait changer la donne. Il ne faut en effet pas oublier qu’il permet de profiter de la livraison express, mais donne également accès à Amazon Prime Video. D’ailleurs, l’investissement de la firme dans le streaming pourrait la pousser à revoir ses prix ou à proposer un abonnement à part pour sa plateforme de SVOD. Qui sait?

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20