Achats en ligne: converser avec les entreprises depuis les applications de messagerie pourrait être la prochaine révolution

Les applications de messagerie mettant en relation directe les clients avec les entreprises sont de plus en plus nombreuses. Les différents confinements ont eu un impact positif sur ce type d’achats en ligne, le « c-commerce ».

Les achats en ligne ont explosé avec la pandémie de coronavirus. Confinée chez elle, la population mondiale s’est tournée vers la toile pour faire ses courses et se procurer de quoi se divertir ou télétravailler. Les habitudes des consommateurs ont donc évolué, poussant les entreprises à en faire de même. Aujourd’hui, un grand nombre d’entre elles ne se contentent plus des outils qu’elles avaient jusqu’à présent pour échanger avec leurs clients. Elles se sont en effet tournées vers les plateformes populaires pour vendre : les réseaux sociaux. C’est ainsi que les applications de messagerie telles que WhatsApp, Messenger ou iMessage sont peu à peu devenues de véritables canaux de communication pour les achats en ligne pour les commerçants, marques et autres entreprises.

Des échanges personnalisés

Cela a en quelque sorte révolutionné la manière de communiquer avec les entreprises. Désormais, ces dernières peuvent plus facilement échanger avec les clients pour les conseiller ou les aider durant leur shopping. L’assistance proposée via les applications de messagerie est bien supérieure au service client traditionnel, qu’il se fasse par téléphone ou par mail.

Via ce canal de communication, les échanges avec les entreprises sont en effet simplifiés, instantanés et donnent l’impression aux clients qu’ils ont un traitement privilégié et personnalisé. Ces derniers peuvent obtenir plus facilement les réponses à leurs questions, mais aussi acheter plus simplement les articles qui leur plaisent puisqu’ils sont habitués à utiliser ces applications.

De plus, étant donné que la plupart des applications de messagerie sont cryptées, elles sont parfaites pour les achats en ligne. Les transactions se font en effet de manière sécurisée.

Le C-commerce, l’avenir ?

Pour certains, le c-commerce pourrait remplacer l’e-commerce tel qu’on le connait aujourd’hui d’ici quelques années. S’il a connu un boom durant les confinements et bien que le concept existait déjà depuis plusieurs années, dans les faits, le c-commerce fait en quelque sort un bond dans le passé. On retrouve en effet plusieurs similitudes entre ce dernier et la vente par correspondance. Tous les deux reposent sur une forme de discussion écrite entre les deux parties, mais dans le cas du c-commerce, tout se fait plus rapidement.

Le concept devrait en tout cas séduire toujours plus d’entreprises au fil des années, mais aussi de nouveaux clients. D’ici là, l’intelligence artificielle devrait peu à peu remplacer les personnes en charge des échanges avec les clients, tout en étant capable de répondre aux demandes spécifiques de ces derniers.

Pour aller plus loin :

Plus
Lire plus...
Marchés