4 changements ce 1er avril qui affectent votre portefeuille

Le début d’un nouveau mois est souvent synonyme d’entrée en vigueur de nouvelles règles. Voici une liste des 4 plus importantes qui pourraient avoir un impact direct sur vos finances.

1. Contraception gratuite pour les femmes jusque 25 ans

À partir d’aujourd’hui, tous les contraceptifs déjà en partie remboursés seront gratuits pour les femmes jusque 25 ans. Cela concerne, entre autres, la pilule et le stérilet. De plus, toutes les femmes, quel que soit leur âge, pourront être aussi remboursées pour la pilule du lendemain. Par contre, vous avez besoin d’une ordonnance pour bénéficier de ces interventions. Sans cela, vous devrez payer le prix fort. Mais il sera possible de s’arranger avec la mutualité par la suite.

2. Un ticket modérateur plus haut pour les kinés non-conventionnés

Actuellement, 84,5% des kinésithérapeutes ont adhéré à l’accord récent entre l’association professionnelle et l’INAMI. Dès aujourd’hui, ceux qui n’y ont pas adhéré vont se voir imposer quelques changements. Le montant des remboursements chez ces kinés a été divisé par quatre. Par conséquent, la contribution du patient, appelée ticket modérateur, sera plus grande.

3. Report des paiements pour les prêts immobiliers

Il y a deux semaines, le gouvernement fédéral, en accord avec le secteur bancaire, a proposé un programme pour accorder une extension de 6 mois dans le paiement d’un prêt immobilier. Selon le représentant du secteur, Febelfin, 55% des Belges seraient éligibles pour ce report. Il faut pour cela respecter une série de conditions établies par les banques pour pouvoir revendiquer votre droit à cet avantage.

4. La hausse des taux dans les grandes banques reportée

Normalement, Belfius et BNP Paribas Fortis devaient augmenter leur taux au 1er avril. Avec la crise du coronavirus, ces ajustements sont reportés au 1er juillet. BNP Paribas Fortis prévoit aussi faire passer le coût d’un retrait d’argent et d’un virement papier dans les bureaux à 2 euros. Et Belfius, de son côté, voudrait augmenter le tarif pour un virement manuel et les frais de ports des relevés de comptes.

Lire aussi:

Plus
Lire plus...
Marchés