3 choses à savoir avant le 3e halving de l’histoire du bitcoin

(Isopix)

Ce mardi, le bitcoin va connaitre son 3e halving après 2012 et 2016. Un événement que tous les passionnés de cryptomonnaies attendent avec impatience. Mais pourquoi cette hype ?

1. C’est quoi le halving du bitcoin ?

La cryptomonnaie repose sur ce qu’on appelle des ‘mineurs’. Ces derniers exécutent un logiciel qui résout des énigmes mathématiques complexes en échange de bitcoins.

C’est une sorte de rémunération pour service rendu. Pour comprendre, il faut savoir qu’une monnaie virtuelle n’est pas aussi simple à émettre que des euros. Car il n’y a aucune banque centrale qui l’encadre. Pour chaque nouveau bitcoin, il faut une capacité de calcul supplémentaire dans le chef des serveurs qui les produisent. C’est ce qu’on appelle ‘le minage‘ des cryptomonnaies. Une sorte de service rendu qui consiste à valider les transactions au sein de la blockchain contre une rémunération.

Le halving signifie que le rythme de création de la cryptomonnaie va être réduit. En 2012, les mineurs recevaient 25 bitcoins par bloc de 100 minés, en 2017, plus que 12,5 par bloc de 100, et ce mardi, le nombre de bitcoins perçu tombe à 6,45.

2. Quels seront les effets de ce halving ?

Cet événement est très attendu par tous les investisseurs de cryptomonnaie. Car les deux précédents exercices ont été synonymes d’un énorme jackpot. Entre 2012 et 2014, le bitcoin a fait un bond de plus de 10.000%. En 2017, le bitcoin avait flirté avec les 20.000 dollars, soit une progression de 2.500% par rapport à 2016.

On en est bien loin aujourd’hui. Si l’imminence du halving avait fait atteindre au bitcoin la barre des 10.000 dollars, l’action a plongé à 8.935 dollars ce lundi soir.

Toutes les spéculations sont maintenant ouvertes pour déterminer l’influence de ce 3e halving de l’histoire du bitcoin. Les sites spécialisés envisagent 5 scénarios, du plus pessimiste (disparition du bitcoin) au plus optimiste (la barre des 100.000 dollars à l’horizon 2023). Celui qui a pour le moment a le plus de probabilité de se produire est une diminution du cours du bitcoin. Ce scénario est basé sur l’anticipation de la baisse du prix par les traders.

Le 2e scénario le plus probable envisage lui aussi une diminution du cours du bitcoin, mais du fait des mineurs cette fois. Constatant un retour sur investissement trop bas, ils pourraient décider de vendre et donc de faire baisser le prix.

À court terme toutefois, le scénario qui circule est une sorte de statu quo. L’événement du halving n’est plus ce qu’il était.

3. Quelle influence aura le Covid-19 ?

Il n’aura échappé à personne que ce halving se déroule durant une période exceptionnelle. Le ralentissement de l’économie mondiale est sans précédent depuis la crise de 1929 affirment certains, d’autres évoquent la Seconde Guerre mondiale.

Ce contexte a porté un très gros coup au bitcoin ces derniers mois avant une récente reprise. Le halving ne devrait pas y échapper selon les experts de la cryptomonnaie. Les investisseurs ne sont pas en confiance.

Mais au-delà, le bitcoin, moins intéressant pour les mineurs, car moins rétribués, est tout simplement moins attrayant. Il y a aussi le fameux plafond de 21 millions de bitcoins, dont 18 millions sont déjà en circulation. Sans doute un frein pour le cours du bitcoins.

Plus positivement toutefois, et malgré la récente chute du cours, la doyenne des cryptomonnaie serait structurellement en très bonne santé. Et il ne faut pas oublier que le bitcoin reste l’un des meilleurs investissements de la précédente décennie.