Voici pourquoi cet énorme gratte-ciel de Shenzhen s’est soudainement mis à vaciller (vidéo)

Selon un premier rapport préliminaire des autorités chinoises, l’oscillation soudaine du building aurait été provoquée par une combinaison de plusieurs facteurs, et non en raison de problème de sécurité.

L’un des plus hauts buildings de Shenzhen, le SEG Plaza, a dû être évacué de toute urgence mardi après-midi, après que l’immeuble de près de 300 mètres de haut se soit mis à trembler et vaciller, apparemment sans raison, provoquant la panique des personnes qui se trouvaient à l’intérieur et aux alentours.

Vents, trains et température

Selon les conclusions préliminaires des experts chinois relayées par les médias locaux et The Guardian, les oscillations, qui étaient verticales plutôt que horizontales, étaient dues à la combinaison des vents, de deux lignes ferroviaires souterraines situées sous le bâtiment et de l’étirement de l’acier causé par la hausse de la température.

Par ailleurs, le rapport aurait également indiqué que le SEG Plaza n’est pas équipé d’un amortisseur dynamique accordé, un dispositif permettant la réduction des oscillations provoquées par le vent. Soulignons toutefois que les oscillations de mardi n’auraient apparemment pas dépassé les normes en vigueur à Shenzhen.

Enfin, les témoignages selon lesquels le bâtiment se serait à nouveau mis à osciller mercredi ont été démentis par le promoteur du gratte-ciel. Le SEG Plaza est actuellement toujours fermé au public, même si plusieurs personnes ont été autorisées à y entrer pour récupérer quelques affaires.

Les autorités n’ont donné aucune indication par rapport à une prochaine réouverture.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20