Voici les États européens qui connaîtront la récession économique la plus lourde en 2020

Crédit: Markus Spiske/ Unsplash

L’Europe connaît la crise économique la plus importante depuis la Seconde Guerre mondiale. Comme l’indique le site Business Insider, certains secteurs mettront des mois, voire des années à s’en remettre.  Jeudi 5 novembre, la Commission européenne a dévoilé ses nouvelles projections pour l’économie future de l’Union européenne : il ressort de ce rapport que 9 États subiront une récession économique plus forte qu’ailleurs.

Chômage, faillites, repli du PIB… les États membres de l’Union européenne auront beaucoup de mal à se relever de cette crise sanitaire sans précédent… La Commission européenne anticipe une récession économique de 7,4% en Europe pour cette année. Le taux de chômage dans la zone euro devrait également continuer de grimper, pour s’élever à 9,4% en 2021, après un bond de 8,3% en 2020. 

La dette publique des États qui ont adopté la monnaie unique devrait aussi dépasser les 100% du PIB d’ici 2020. Cette dette devrait même être supérieure à 200% en Grèce et pourrait avoisiner les 160% du PIB en Italie.

Si ces chiffres sont saisissants, ils ne tiennent pas encore compte du deuxième confinement qui a été adopté par plusieurs États membres récemment.

Certains pays seront également plus affectés que d’autres par la crise sanitaire. Attention toutefois, il ne s’agit que de prévisions et comme la Commission l’indique, ces dernières restent ‘soumises à un degré d’incertitude’ : 

  1. Espagne : -12.4% 
  2. Italie : -9.9%
  3. Croatie : -9.6%
  4. France : -9.4%
  5. Portugal : -9.3%
  6. Grèce : -9%
  7. Belgique : -8.4%
  8. Slovaquie : -7.5%
  9. Malte : -7.3%