Voici les 15 sportifs les mieux payés de tous les temps

Au-delà des valeurs du sport, l’argent est omniprésent dans ce monde un peu spécial. D’ailleurs voici les 15 sportifs les plus riches de tous les temps. 

Important: les sommes citées sont des estimations du magazine Forbes. Le calcule de celles-ci se fait sur base des salaires, des bonus, des prix, des sponsors et contrats publicitaires, ainsi que les droits d’auteurs de livres ou de conception de terrains de golf. Les revenus sont comptabilisés à partir des débuts professionnels des sportifs cités et jusqu’au 1er juin 2017. Ces revenus comprennent également l’argent gagné après leur carrière. Tous les chiffres ont été ajustés en fonction de l’inflation.

15. Roger Federer 

© Getty
Roger Federer est sans doute le plus grand joueur de tennis de tous les temps. Le Suisse compte 98 titres dont 20 du Grand Chelem. Personne n’a fait mieux. Avec son style tout en décontraction, sa tête de beau gosse et son revers à une main, ce champion a attiré des dizaines de sponsors et s’est offert des titres qui lui ont rapporté un joli pactole. Avec ses 675 millions de dollars (572 millions d’euros) de gains, Roger se place à la 15ème place de ce classement et du haut de ses 36 ans, sa carrière n’est pas encore terminée. Objectif 100 titres en une carrière. 

14. Mike Tyson 

© Getty
Mike Tyson est un touche à tout. Tout le monde le connait comme étant un champion de boxe. Son bilan fait peur: 58 combats professionnels, 50 victoires dont 44 par K.O. Mais une fois les gants raccrochés, Iron Mike a assuré sa reconversion. Il s’est lancé dans la télé en animant une émission d’humour mais aussi dans le ciné. On l’aperçoit par exemple dans les films Very Bad Trip ou Rocky Balboa. Il a aussi fait un petit peu de musique en sortant un morceau de rap, mais rien de bien concluant. Bref, Mike Tyson reste une icône du sport et cela se prouve grain à la fortune qu’il a amassé pendant sa carrière: 700 millions de dollars (594 millions d’euros).  

13. Greg Norman

© Getty
Les golfeurs peuplent en masse ce classement et Greg Norman en est un. Ce joueur australien ne compte que deux victoires majeures dans sa carrière: deux British Open en 1986 et 1993. Malgré tout, il a été numéro un mondial pendant 331 semaines. Cela lui a permis d’amasser 705 millions de dollars (598 millions de dollars) pendant sa carrière. 

12. Cristiano Ronaldo

© getty
Cristiano Ronaldo est le seul footballeur de ce top 15, son ennemi de toujours Lionel Messi pointant à la 16ème place. Avec ses 5 Ballons d’Or et son palmarès long comme son bras, Cristiano Ronaldo a marqué le foot de son empreinte. En plus d’être un joueur fantastique capable d’enfiler les buts comme des perles, CR7 est également un monstre marketing que les marques s’arrachent pour qu’il apparaisse dans une de leur publicité. Son talent et sa belle gueule lui permettent d’amasser pas moins de 725 millions de dollars (615 millions d’euros) de gain pendant sa carrière qui n’est pas encore terminée. 

11. Lebron James

© Getty
On voit souvent dans Lebron James le successeur de Michael Jordan, encore aujourd’hui considéré comme le plus grand basketteur de tous les temps. Lebron James a en effet une carrière exceptionnelle. Il commence sa carrière en NBA à Cleveland, la ville où il a grandi. Il se fait rapidement remarquer grâce à ses stats de folie: il est le plus jeune joueur de l’histoire à atteindre les 2.000 points en carrière, à seulement 20 ans. Il remporte quelques distinctions individuelles mais il ne parvient pas à remporter le championnat. Il file alors en 2010 à Miami pour forger sa légende. En Floride, il remporte deux titres de NBA et des dizaines de distinctions individuelles. Maintenant qu’il a remporté le titre, il veut retourner à Cleveland, SA ville, pour lui offrir le titre. Et il y parvient en 2016 en battant les Warriors de Golden State en finale. Lors de cette finale, Lebron est tout simplement héroïque. En cette fin de saison 2018, il signe aux Lakers de Los Angeles, peut-être pour remporter la ligue avec troisième club différent? Dans tous les cas, avec un tel talent, il ne peut qu’obtenir d’énormes contrats. Résultat, il dispose d’un magot de 730 millions de dollars (619 millions d’euros). Un fortune qu’il pourra encore alimenter puisque sa carrière est loin d’être terminée à 33 ans. 

10. Shaquille O’Neal

© Getty
On continue avec un autre gros morceau du basket. Les mots sont bien choisis car Shaquille O’Neil est un véritable monstre: 2,16 mètres pour 147 kilos. Avec le Shaq’ dans une raquette, personne ne passait. Surtout qu’il a joué la majorité de sa carrière aux Los Angeles Lakers, le club le plus titrés de NBA. Autant vous dire qu’avec O’Neil sur le terrain, les Lakers avaient presque gagné le match avant de le jouer. Cette montagne de muscles compte une flopée de distinctions individuelles et pas moins de 4 titres NBA. Pendant sa carrière et après celle-ci, il joue dans une dizaine de films et il est aussi un mélomane puisqu’il a sorti pas moins de 7 disques entre 1993 et 2001. Il est aussi à la tête de sa propre marque de vêtements qui marche du tonnerre. Résultats: 735 millions de dollars (623 millions d’euros) de gains pendant sa carrière. 

9. Floyd Mayweather

© Getty
Le boxeur Floyd Mayweather est connu des spécialistes de la discipline depuis des années. Mais le grand public l’a découvert à l’occasion du « combat du siècle » l’opposant à Manny Pacquiao, le duel ayant généré le plus de recettes dans l’histoire de ce sport. Depuis, le terme « money » colle à la peau du super-plume. Et son combat contre Connor McGregor en 2017 n’a rien arrangé puisque ce duel a rapidement été surnommé « The Money Fight ». McGregor étant à la base un combattant de MMA, ce combat n’avait qu’un seul but: faire de l’argent. Ce n’est pas pour ça qu’il faut rabaisser Mayweather à une attraction uniquement capable de rapporter de l’argent. Car le bilan du boxeur est impressionnant: il a disputé 50 combats professionnels, il les a tous remportés. Grâce à toutes ces victoires, Floyd Mayweather a empoché 785 millions de dollars (665 millions de dollars). Et encore, ces chiffres n’incluent pas les recettes liées au combat contre McGregor. 

8. David Beckham 

© Getty
Le « Spice Boy » David Beckham est sans doute plus connu pour ses pubs et son physique que pour ses prouesses sur le terrain de football. Pourtant, sa carrière est tout simplement irréprochable. Il passe d’abord 11 ans à Manchester United avant de rejoindre le Real Madrid pour faire partie des fameux Galactiques avec Zidane, Ronaldo, Figo et toute la clique. Ensuite, il traverse l’Atlantique pour faire grandir la Major League Soccer (le championnat américain) en intégrant l’effectif des Los Angeles Galaxy. Il finit ensuite sa carrière au PSG pour faire vendre des milliers de maillots. En effet, l’aura de Beckham est inégalée dans le monde de football. Ce n’est pas pour rien que les marques du monde entier se sont arrachées le Spice Boy pour le faire apparaitre dans leur publicité. Grâce à Adidas, Gillette, H&M et le foot, David Beckham a réussi a amasser 800 millions de dollars (678 millions de dollars) au fil de sa carrière. 

7. Kobe Bryant 

© Getty
Après Shaquille O’Neil, une autre star des Los Angeles Lakers apparait dans le top 10. Il s’agit ni plus ni moins de Kobe Bryant. « Black Mamba » a passé pas moins de 20 saisons à Los Angeles et il a absolument tout gagner. Avec 5 titres NBA en poche, Kobe est l’un des 7 joueurs à avoir atteint les 30.000 points en carrière. À lui tout seul, il a représenté la NBA grâce à son talent, sa longévité et sa fidélité à la franchise la plus titré des États-Unis. Il n’y a qu’à voir la cérémonie organisée à son honneur à la fin de sa carrière pour se rendre compte à quel point il a marqué son sport et son pays. Car évidemment, Kobe a remporté deux médailles d’or aux Jeux Olympiques avec la « Dream Team » américaine. Sa carrière et ses investissements lui permettent d’attendre les 800 millions de dollars (678 millions de dollars), comme David Beckham. 

6. Phil Mickelson

© Getty
Phil Mickelson est un de ces golfeurs qui a souffert de la suprématie de Tiger Woods sur la discipline. L’Américain est passé pro en 1992 mais il a dû attendre 2004 pour remporter son premier tournoi du Grand Chelem. Il en gagne finalement 5 durant sa carrière. Ces trophées lui permettent d’empocher 83 millions de dollars (71 millions d’euros). Mais Mickelson a bâti sa fortune grâce à de nombreux sponsoring comme Amgen, ExxonMobil, KPMG, Rolex, Grayhawh et Greenbrier. Au final, ses gains s’élèvent à 815 millions de dollars (691 millions d’euros). 

5. Michael Schumacher 

© Getty
Plongé dans le coma depuis 2013, la santé de Michael Schumacher inquiète. Son compte en banque, lui, reste en parfaite santé. Le pilote de Formule 1 a régné sur la discipline de 1994 à 2004 avec 7 titres de champion du monde et 91 grands prix remportés. Depuis 1990, il fait partie du classement des sportifs les mieux payés du monde grâce à ses trophées et ses contrats de sponsoring. Résultat: il est à la tête d’une fortune de 1 milliard de dollars (848 millions d’euros)

4. Jack Nicklaus

© Getty
Encore un golfeur. Avant Tiger Woods, il y avait Jack Nicklaus. Entre 1960 et 1986, il a remporté 18 titres du Grand Chelem sans compter tous les autres tournois auxquels il a participé. En tout, il totalise 113 victoires sur le circuit professionnel. En plus de toutes ces victoires, Nicklaus est à la tête d’un véritable empire industriel. Il a en effet conçu plusieurs parcours de golf et a monté sa propre société de matériel de golf. Au total, il est à la base de 380 terrains de golf dans 36 pays différents et il détient des sociétés actives dans plein de domaines différents. Grâce à tout cela, il a empoché 1,2 milliard de dollars sur sa carrière (1 milliard d’euros)

3. Arnold Palmer

© Getty
Aujourd’hui décédé, Arnold Palmer continue de faire l’argent grâce à son empire immobilier. Avec Jack Nicklaus, il est l’un des précurseurs du golf moderne. Même si son palmarès n’est pas aussi fourni que celui Nicklaus, il reste une des plus grandes figures de son sport. Il est d’ailleurs le premier golfeur à avoir fait la couverture du magazine Time. Il est également à la tête d’une marque de vêtements qui compte 400 boutiques en Asie. Il a donc amassé 1,4 milliard de dollars (1,2 milliard d’euros) durant sa carrière.

2. Tiger Woods

© Getty
La carrière de Tiger Woods a un peu tourné au vinaigre ces dernières années. Considéré par beaucoup comme le plus grand golfeur de tous les temps, Tiger Woods a dû se battre contre les blessures et les problèmes de drogue. Il a repris la compétition cette année mais c’est bien au début des années 2000 que le Tigre forge sa légende. En tout, il compte 106 victoires pro dont 14 grands chelem et toute une flopée d’autres distinctions individuelles. Il dispose évidemment d’une multitude de partenariats qui lui permettent d’alimenter son compte en banque. On peut par exemple citer TaylorMade, Bridgestone et Monster Energy. En tout, il a accumulé 1,7 milliard de dollars (1,4 milliard d’euros). 

1. Michael Jordan

© Getty

On termine ce classement avec Michael Jordan, la légende vivante du basket. Les qualificatifs manquent pour décrire ce véritable champion, peut-être le plus grand sportif de tous les temps. Si la NBA et les Chicago Bulls sont aussi connus aujourd’hui, c’est en partie grâce à lui. C’est simple, il a joué 13 saisons avec les Bulls et a remporté 6 fois le championnat. Le plus fou, c’est qu’il a pris sa retraite en 1993 pour revenir finalement l’année suivante et gagner trois titres supplémentaires. Il est élu 5 fois MVP (Most Valuable Player, autrement dit le meilleur joueur de la ligue) et il remporte 10 fois le titre de meilleur marqueur de NBA. Les distinctions individuelles sont bien trop nombreuses pour toutes les citer. Vu sa carrière tout bonnement exceptionnelle, Michael se lance dans les affaires et signe un partenariat avec Nike pour créer les fameuses Nike Air Jordan qui se vendent par millions. Il est aussi partenaire d’autres grandes marques comme, par exemple, Coca-ColaChevroletGatorade ou McDonald’s

Mais son investissement le plus important est son rachat des Bobcats de Charlotte qu’il renomme les Hornets. Il rachète la franchise en 2010 pour 148 millions d’euros. Depuis, la valeur du club a grimpé de 90% et vaut maintenant 662 millions d’euros. Au total, la fortune de Jordan s’élève à 1,85 milliard de dollars (1,6 millions d’euros).