Voici l’assistant vocal qui détecte les problèmes cardiaques: ‘Un progrès pour le diagnostic précoce’

Cet assistant vocal détecte les troubles du rythme cardiaque. (Mark Stone/Université de Washington)

Les assistants vocaux intelligents, comme Amazon Echo et Google Home, nous donnent déjà beaucoup d’informations sur notre agenda, la météo, les embouteillages ou encore les actualités. Mais bientôt, ils seront également capables de prédire si vous avez un risque accru de faire une crise cardiaque, annoncent des chercheurs américains.

Des scientifiques de l’université de Washington ont conçu pour la première fois une enceinte intelligente capable non seulement de capter le son des battements de cœur, mais aussi d’identifier les irrégularités du rythme cardiaque.

Le système envoie des sons – inaudibles pour les humains – dans la pièce via l’enceinte. En fonction de la façon dont les sons sont renvoyés vers l’appareil, celui-ci peut identifier et surveiller les battements de cœur individuels. Pour remarquer les battements cardiaques irréguliers, l’assistant vocal utilise l’apprentissage automatique (machine learning).

Cette enceinte intelligente capte les battements de votre cœur. (Mark Stone/University of Washington)

Lorsque les chercheurs ont testé le dispositif sur des participants en bonne santé et des patients hospitalisés souffrant d’une pathologie cardiaque, l’enceinte intelligente a détecté des battements de cœur qui correspondaient étroitement aux mesures effectuées par les moniteurs de fréquence cardiaque classiques. L’équipe a publié ses conclusions dans la revue professionnelle Communications Biology.

‘Une véritable percée

‘Les battements de cœur réguliers sont assez faciles à détecter, même si le signal est faible, car vous pouvez rechercher un modèle périodique dans les données, explique le coauteur Shyam Gollakota, de l’université de Washington. ‘Mais les battements cardiaques irréguliers sont vraiment difficiles parce qu’il n’y a pas de modèle. Je n’étais pas sûr qu’il serait possible de les détecter. J’ai donc été agréablement surpris de constater que nos algorithmes pouvaient identifier les battements cardiaques irréguliers lors de tests effectués sur des patients cardiaques.

Selon Arun Sridhar, professeur de cardiologie à la faculté de médecine de l’UW, les arythmies cardiaques peuvent être imprévisibles et donc difficiles à diagnostiquer. ‘La disponibilité d’un système peu coûteux qui peut être utilisé fréquemment et facilement à domicile pourrait constituer une avancée dans le diagnostic et le traitement précoces de certains patients, s’est-il réjoui.

Sur le même sujet: