Vive le vent d’hiver : le prix de l’électricité est en chute libre

A-t-on mangé notre pain noir ? Les prix du gaz sont tombés à leur niveau d’avant-crise, et le prix de l’électricité connait lui une chute vertigineuse cette semaine. La principale raison ? Le vent.

Dans l’actu : le prix de l’électricité à son plus bas.

  • Il faut se frotter les yeux pour le croire : le prix de l’électricité sur le marché « spot » pour livraison « day-ahead » est tombé à 5,76 euros le MWh en Belgique, ce vendredi 30, son plus bas niveau de l’année.
  • Les prix de l’électricité, poussés par la crise du gaz cette année, ont atteint jusqu’à 700 euros le MWh, en août dernier. Lors de la première moitié du mois de décembre, ils oscillaient encore entre 300 et 465 euros le MWh.
Epex Spot.

La cause : le vent.

  • Il fait doux et venteux dans toute l’Europe. En Allemagne, le prix est même devenu négatif ce vendredi. L’éolien fournit 50% de l’électricité.
  • En Belgique, 4.526 Mégawatts ont été produits à 12h45 via l’éolien, rapporte la RTBF. Un record qui équivaut à la production de 4 réacteurs nucléaires. La capacité totale en Belgique est 5.244 Mégawatts, selon Elia, le gestionnaire du réseau électrique.
  • Les températures douces, le vent et une consommation moindre en cette période de fête sont les ingrédients de cette baisse des prix du gaz et de l’électricité. À tel point que les réserves de gaz se remplissent à nouveau, en plein hiver.
  • Bien sûr, la crise énergétique est loin d’être terminée. Les risques d’approvisionnement pour l’année prochaine n’ont pas disparu. Mais cette baisse des prix du gaz et de l’électricité fera du bien aux entreprises et aux particuliers (surtout pour les contrats variables).
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20