Vers une levée de l’interdiction de verser des dividendes illimités par les grandes banques

Les plus grandes banques britanniques seront autorisées à verser des dividendes illimités à leurs actionnaires pour l’exercice 2020. La banque centrale britannique a levé mardi, avec effet immédiat, la restriction qui avait été imposée par la crise sanitaire. Les banques européennes devraient aussi être autorisées à redistribuer leurs bénéfices plus tard cette année, selon la Banque centrale européenne (BCE).

La Banque d’Angleterre indique que ses tests de résistance ont démontré que les banques disposaient de suffisamment de capital et étaient capables de résister à une grave crise économique. En décembre, l’instance régulatrice avait déjà assoupli les restrictions en termes de dividende. La levée de toute limitation concerne Barclays, HSBC, Lloyds, NatWest, Standard Chartered et la filiale britannique de la banque espagnole Banco Santander.

Du côté des banques européennes, la BCE leur avait demandé au début de la pandémie de suspendre tous les dividendes avant de les autoriser à nouveau en décembre, tout en recommandant de faire preuve d’une extrême prudence. La Banque centrale européenne a demandé aux banques d’envisager de suspendre ou de limiter le paiement de dividendes jusqu’au 30 septembre 2021. La BCE doit prendre une décision pour la suite ce mois-ci.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés