United Airlines voit l’avenir en supersonique et mise sur Boom

Boom Supersonic/Cover Images/Zuma Press/ISOPIX

La compagnie aérienne américaine United Airlines se lance dans le marché potentiel des vols supersoniques, c’est-à-dire plus rapides que le son. La compagnie aérienne a en effet passé une commande de trois milliards de dollars pour 15 avions Supersonic Boom, a-t-elle annoncé jeudi.

Boom Supersonic travaille sur l’ ‘Ouverture’, un avion supersonique qui devrait transporter des passagers d’ici 2029. Il pourrait accueillir de 65 à 88 passagers et fonctionnerait entièrement au carburant renouvelable.

La commande s’élève à 3 milliards de dollars (près de 2,5 milliards d’euros). Un exemplaire de l’ ‘Ouverture’ coûte 200 millions de dollars, et Boom affirme qu’elle ne fera pas de remise sur le prix catalogue.

United Airlines a également pris une option sur 35 autres appareils.

Beaucoup d’argent pour gagner du temps

Les vols supersoniques sont interdits au-dessus des États-Unis, mais United voit des possibilités dans, par exemple, des vols entre Newark (côte est) et Londres en trois heures et demie ou Francfort en quatre heures, ou depuis San Francisco (côte ouest) à Tokyo en six heures.

La compagnie aérienne part du principe que les voyageurs d’affaires seront prêts à payer beaucoup d’argent pour le temps gagné.

Pour aller plus loin: