Une catastrophe climatique irréversible: ‘plus de la moitié des points de basculement’ ont été atteints

FOTO -Imaginechina via AP Images

Nouvelle sonnette d’alarme tirée par des scientifiques dans la revue Nature.

Des scientifiques de premier plan sont formels: plus de la moitié des points de basculement ont été atteints, conduisant à un dérèglement climatique irréversible, clament-ils dans la revue Nature. Le risque: l’effondrement de notre civilisation, tout simplement.

Les scientifiques ont établi 9 points de basculement qui se comportent comme un jeu de dominos: ‘Dès qu’un ou deux dominos sont renversés, ils poussent la Terre vers d’autres points de basculement’, explique le professeur Will Steffen de la Australian National University. ‘Nous craignons qu’il ne devienne impossible d’empêcher cette rangée de dominos de tomber, ce qui pourrait menacer l’existence des civilisations humaines.’

Les 9 points de basculement

Nature

Parmi ces points, on retrouve la fonte de la calotte glaciaire en Arctique, au Groenland et en Antarctique. Ce phénomène pourrait conduire à une hausse du niveau des mers de 10 mètres ‘de manière irréversible’.

Les autres points concernent la fonte du permafrost et la disparition d’arbres dans la forêt boréale et l’Amazonie, suite à la sécheresse et aux incendies. On retrouve aussi la mort de la Grande Barrière de corail ou encore le dérèglement des courants dans l’Atlantique.

Pour rappel, aucun pays de l’UE n’a tenu les promesses faites à la COP21 à Paris. Celle-ci visait à limiter le réchauffement climatique en-dessous des deux degrés Celsius d’ici 2100. Pour l’heure, on se dirige tout droit vers trois degrés Celsius de plus en moyenne.