Une blockchain wallonne est sur les rails

Plusieurs entrepreneurs déjà actifs dans le domaine de la blockchain au sud du pays ont décidé de se rassembler dans un même réseau, baptisé Walchain, rapporte L’Echo mercredi. Celui-ci rassemble des entreprises wallonnes, Digital Wallonia ainsi que le fonds d’investissement W.I.N.G.

« L’idée du projet date seulement du début de cette année, suite au constat qu’il n’existait aucune structure pour rassembler les différents projets se développant un peu partout en Wallonie », explique Harold Kinet, cofondateur de la société BE Blockchain et l’un des initiateurs du réseau.

« En quelques mois, nous avons pu réunir déjà pas mal de monde. Outre les entrepreneurs et le pouvoir public, plusieurs autres acteurs, dont l’Université de Namur, ont déjà rejoint le réseau. Aujourd’hui, on compte déjà une trentaine de membres », explique encore le responsable. Walchain aura pour vocation d’amener de la visibilité autour de l’activité en pleine croissance.

En associant les spécialistes de la région, les fondateurs espèrent également donner un coup de pouce à un secteur qui tarde encore à s’installer au sud du pays. Pour l’heure, Digital Wallonia n’a recensé que sept acteurs actifs sur ce marché, principalement des PME. « La Wallonie a effectivement un retard certain à combler, comme c’est aussi le cas pour l’e-commerce. L’idée est donc ici de sauter dans le train qui est déjà parti », confirme Harold Kinet, qui n’exclut pas d’élargir les collaborations à l’échelle du pays.

Pour aller plus loin: