Un Boeing 747 de British Airways bat le record New York-Londres

isopix

Pour la première fois depuis des années, un vol commercial de passagers a traversé l’océan Atlantique en moins de cinq heures.

Un vol de British Airways s’est posé dans la nuit de samedi à dimanche à l’aéroport de Heathrow à Londres après avoir décollé 4 heures et 56 minutes plus tôt de JFK à New York, un nouveau record établi à près de 1.300 km/h.

Record

C’est la première fois qu’un avion subsonique, c’est-à-dire plus lent que la vitesse du son, vole aussi vite entre les deux villes, affirme Flightradar24 qui suit tous les vols internationaux.

Le précédent record était détenu par Norwegian Air, dont un vol avait accompli ce trajet en 5 heures et 13 minutes.

Le temps de vol moyen pour un vol entre New York et Londres est de 6 heures et 13 minutes.

Des conditions météorologiques idéales

‘Le vent et la pression atmosphérique étaient parfaits pour un vol rapide’, a déclaré Ian Petchenik, porte-parole de Flightradar24 à CNBC. ‘En hiver, le jet stream est un peu plus bas. Et dimanche, il se situait à un endroit idéal pour les vols transatlantique’.

En effet, il y a eu une certaine concurrence dimanche au-dessus de l’Atlantique-Nord pour le titre du vol le plus rapide. Le vol de British Airways a volé un rien plus rapidement qu’un Airbus A350 de la compagnie Virgin Atlantic, qui a lui franchi la distance en à peine quelques minutes de plus.

British Airways a confirmé le temps de vol de son Boeing 747, mais a souligné que la sécurité passait avant tout.

Concorde

Le Concorde supersonique reste bien sûr la référence en matière de vol à très grande vitesse. Jusqu’à son retrait en 2003, il ne fallait qu’environ trois heures au ‘grand oiseau blanc’ pour traverser l’océan à quelque 2.000 km/h.