Coronavirus: l’aéroport de Charleroi passe en phase 3

Brussels South Charleroi Airport
(Denis Closon / Isopix)

La ministre de la Santé Maggie De Block (Open VLD) a annoncé en conférence de presse un 2e cas contaminé au coronavirus. Il est soigné à l’hôpital UZ d’Anvers.

Il s’agit d’un néerlandophone dont les tests se sont avérés positifs. Mais le patient ‘présente des symptômes modérés’, a expliqué la ministre. Le patient revenait de France et d’une zone concernée par le virus. Les médecins de l’UZ Anvers se montrent assez confiant et traite la maladie comme ‘un gros rhume’.

Il s’agit du 2e patient avéré en Belgique. Le premier avait été repéré au début de l’épidémie et séjournait à Wuhan, épicentre de l’épidémie du coronavirus, et puis rapatrié en Belgique. Il est guéri depuis.

Deux cas en transit

Deux autres cas contaminés ont également transité par la Belgique. Une Espagnole de 39 ans restée une semaine dans la région d’Anvers et un Luxembourgeois étant passé par l’aéroport de Charleroi depuis l’Italie.

Par communiqué, le Brussels South Charleroi Airport a confirmé l’information et a mis en place ‘une cellule de crise’. L’aéroport est en contact avec le SPF Santé Publique et est passé en phase 3: ‘Les mesures d’hygiène sont renforcées et rappelées à l’ensemble du personnel et des voyageurs’, précise le communiqué. L’aéroport va maintenant prendre contact avec toutes les personnes qui sont concernées par le vol. Pour le reste, pas d’autres perturbations ne sont à prévoir.

Mise au point

Ces différents faits ont poussé les autorités à se réunir. Ce sera le cas de la Première ministre, Sophie Wilmès (MR) et de son Comité de ministres restreint. Réunion prévue ce dimanche à 14 heures en compagnie de M. Tom Auwers, président du SPF Santé publique.

La Première ministre devait rencontrer ensuite ce mercredi 4 mars les ministres-présidents des entités fédérées, dont Rudi Vervoort (Bruxlles), Jan Jambon (Flandre) et Elio Di Rupo (Wallonie). Mais la réunion a été avancée à 8 heures ce lundi, au vu des nouveaux éléments.

La ministre de la Santé Maggie De Block a précisé par communiqué qu’elle rencontrerait ce 1er mars, les professeurs et virologues Steven Van Gucht (UGent), Marc Van Ranst (KUL) et Erika Vlieghe (UZ Anvers). Pour ensuite donner une conférence de presse.

Il en ressort que la Belgique rentre en phase 2. Avec une vigilance accrue avec les retours des vacances de carnavals. Aucune mesure de confinement pour le moment ni d’annulation d’événements majeurs.

L’ensemble fera le point sur les mesures à prendre alors que la France a interdit les rassemblements de plus de 5.000 personnes en milieu confiné et que plusieurs grands événements ont été annulés. Chez nous, le salon Batibouw est toujours en cours.