Marchés:
Chargement en cours…

VENDREDI 30 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Uber Eats et Deliveroo dans le collimateur de l’Inspection économique

Logo Business AM
Business

03/07/2020 | Anthony Planus | 3 min de lecture

Uber Eats. - Isopix

Le ministre des Indépendants et des PME, Denis Ducarme, a saisi l’Inspection économique contre les services de livraison de repas Uber Eats et Deliveroo. Il envisage également des poursuites judiciaires pour abus de position dominante dans un secteur horeca fortement fragilisé par la crise du coronavirus.

L’Inspection économique va donc désormais se pencher sur les pratiques d’Uber Eats et Deliveroo afin d’établir si celles-ci constituent ou non des pratiques de marché agressives interdites par le Code de droit économique.

‘Ces sociétés américaines (Deliveroo est une entreprise britannique, dont le siège social est situé à Londres, NDLR) prendraient des commissions trop élevées par rapport aux services que les restaurateurs prestent. Elles mettraient par ailleurs en place des campagnes de promotion à charge des restaurants sans les concerter au préalable’, a expliqué le ministre MR, dans un communiqué.

‘Ceux qui abusent de leur position dominante trouveront la puissance publique sur leur chemin’, précise encore Denis Ducarme. ‘Je ne les laisserai pas fragiliser un (secteur) Horeca déjà très impacté par la crise.’

#Savemyresto

La décision du ministre fait suite à une rencontre avec les représentants de la campagne #Savemyresto, qui réunit des restaurateurs mécontents des pratiques jugées agressives des plateformes de livraison de repas, Uber Eats et Deliveroo en tête.

Si les pratiques dénoncées par les restaurateurs et le ministre des Indépendants et des PME devaient être avérées, elles seraient tout simplement illégales en regard de la réforme du Code de droit économique datant de 2019, conclut Denis Ducarme. Ce dernier évaluera prochainement la possibilité de saisir la justice et l’Autorité de la concurrence.

‘Vital pour les restaurants belges’

Dans une réaction transmise à Belga, Deliveroo estime que ses services aident les restaurants à développer leurs activités en attirant des clients ‘qu’ils ne pourraient pas atteindre autrement’.

‘Deliveroo est un service complémentaire pour les restaurants qui leur permet d’augmenter les revenus et d’apporter de nouvelles opportunités commerciales. Cela a été vital pour les restaurants belges pendant la période de confinement et Deliveroo soutiendra les restaurants pendant la période de reprise, comme nous l’avons fait tout au long de la crise. Les commissions couvrent des frais et sont réinvesties dans nos opérations, au profit des coursiers, des restaurants et des clients’, conclut la plateforme.

Lire aussi:

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    45.011.246
  • Nombre
    de décès
    1.180.948
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    392.258
  • Nombre
    de décès
    11.308
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour