Trudeau sort l’artillerie lourde : les banques canadiennes peuvent geler les comptes des participants au « convoi de la liberté » sans ordonnance du tribunal

Le Canada donne aux banques et aux autres fournisseurs de services financiers le pouvoir de geler ou de suspendre des comptes sans ordonnance judiciaire. Le Premier ministre canadien Justin Trudeau souhaite mettre un terme aux manifestations en cours à Ottawa.

M. Trudeau a déclaré l’état d’urgence, ou Loi sur les urgences du Canada, lundi. Le Premier ministre veut écraser les manifestations qui paralysent la capitale canadienne, Ottawa, depuis plusieurs semaines.

« Il ne s’agit plus d’une protestation légale contre la politique du gouvernement. C’est maintenant une occupation illégale. Il est temps pour les gens de rentrer chez eux », a déclaré M. Trudeau lors d’une conférence de presse lundi après-midi.

Les cryptomonnaies aussi

La ministre canadienne des Finances, Chrystia Freeland, a déclaré lors de la conférence de presse que « les blocages illégaux causent de grands dommages à l’économie canadienne et à notre réputation de partenaire commercial fiable. »

« Le blocus du pont Ambassador a endommagé quotidiennement des échanges commerciaux d’une valeur d’environ 390 millions de dollars (270 millions d’euros). Ce pont représente 30 % de tous les échanges routiers entre le Canada et les États-Unis, notre plus important partenaire commercial. »

M. Freeland a déclaré que les banques peuvent geler les comptes personnels de toute personne impliquée dans les manifestations sans avoir besoin d’une décision de justice. Les polices d’assurance automobile des personnes impliquées dans les manifestations pourraient également être suspendues, a-t-elle ajouté.

Le Canada élargirait donc ses règles de « financement du terrorisme » pour couvrir les cryptomonnaies et les plateformes de crowdfunding.

« Nous élargissons la portée des règles canadiennes de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme pour inclure les plateformes de crowdfunding et les services de paiement qu’elles utilisent », a déclaré Mme Freeland. « Ces changements couvrent toutes les formes de transactions, y compris les actifs numériques tels que les cryptomonnaies. »

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20