Triomphe attendu de Trump dans l’Iowa, Sanders s’annonce en tête côté démocrate

Cette nuit se tenait le premier grand rendez-vous électoral en vue de la présidentielle américaine. Se présentant sous forme de caucus, un système électoral très particulier, il doit prendre le pouls de la population. Ce rendez-vous revêt une importance particulière côté démocrate qui doit se trouver un chef pour affronter Trump.

Comme nous vous l’annoncions, un caucus est un rendez-vous électoral un petit peu particulier. Car les électeurs votent littéralement avec les pieds. Réunis dans des grandes salles, ils se déplacent pour rejoindre le groupe de supporters de leur candidat favori. L’État de l’Iowa ne revêt pas une importance fondamentale dans les élections présidentielles. Mais depuis 1972, il s’agit du premier État à voter, ce qui lui donne un goût particulier et donne le ton. C’est important, spécialement au niveau de la primaire démocrate.

Ils sont encore huit candidats en lice, dont quatre favoris: Joe Biden, Bernie Sanders, Elizabeth Warren et Pete Buttigieg, le jeune de la bande et candidat LGBT+. Les résultats tombent au compte-gouttes et ont du retard. Mais il ressort d’après les estimations que Bernie Sanders serait en tête. Suivi par Joe Biden et Pette Buttiegieg.

Rappelons que depuis 1976, sept des neufs candidats qui sont arrivés en tête dans l’Iowa sont devenus le candidat final des démocrates. Seuls Bill Clinton (1992) et Michael Dukakis (1988) ont déjoué les pronostiques. À confirmer donc, mais Bernie Sanders a très certainement marqué des points.

Le candidat de 78 ans s’est en tout cas montré optimiste: ‘Ce jour marque le début de la fin pour Donald Trump.’

Pour la forme

https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1224550106462138368

Côté républicain, ce vote était plus pour la forme. Donald Trump a déjà annoncé qu’il était le candidat à sa propre réélection. Mais le président tente de faire le plus de bruit possible pour atténuer la campagne démocrate. Il a par exemple envoyé ses deux fils qui ont assuré que papa triompherait lors de la présidentielle. Dans l’Iowa, pas de surprise, il devance ses deux rivaux avec un score stalinien: 97,1% des voix à 85% des bulletins dépouillés. Rappelons que le président s’y était incliné en 2016 face à Ted Cruz.

Alors que des rumeurs de cyberattaques ont rapidement émergé, les résultats ont tardé à tomber. Les accusations de tricherie ont très vite volé aussi. En fait le comptage des voix est un système tout aussi complexe: seuls les candidats ayant obtenu 15% des suffrages se voient attribuer un certain nombre de délégués. Ce sont ces délégués qui voteront pour leur candidat lors de la convention nationale organisée en juillet.

Le début des élections présidentielles aura lieu lui en novembre 2020.

Fiasco

La primaire démocrate commence mal avec des impressions d’amateurisme. Plusieurs incohérences ont été remarquées dans les résultats. Si bien que les résultats définitifs ne sont toujours pas publiés. Pour l’heure, Bernie Sanders revendique sa victoire malgré ‘des problèmes techniques’.

Communiqué de Bernie Sanders pour annoncer sa victoire.
Plus
Lire plus...
Marchés