En Chine, les navires sautent des ports et naviguent à vide : « C’est pire que le scénario du pire »

L’arrêt progressif de la politique zéro Covid de Pékin était censé relancer l’économie chinoise, et notamment son commerce avec l’étranger. Pour l’instant, c’est loin d’être une réussite.

Pourquoi est-ce important ?

Depuis trois ans, afin de lutter contre le coronavirus, la Chine s'est refermée sur elle-même et a vu son économie tourner au ralenti. La politique très stricte mise en place par Pékin a provoqué une énorme pression sur les chaînes d'approvisionnement, ce qui s'est - forcément - répercuté partout dans le monde. En levant ses mesures fin 2022, le gouvernement chinois espérait relancer la machine.

Dans l'actu : le taux d'annulation des expéditions en provenance de Chine explose.

  • D'après les informations du Financial Times, c'est une très mauvaise période pour les navires transportant des biens de Chine vers d'autres pays dans le monde.
  • La demande baisse, l'offre aussi : les bateaux ne s'arrêtent même plus dans certains des plus grands ports chinois.

Le détail : des annulations "exceptionnellement élevées".

  • Il y a de plus en plus de "navires à vide" autour de
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20