Test – Galaxy S22 : Un condensé haut de gamme

Début février, Samsung a dévoilé son nouveau flagship, le Galaxy S22, et ses deux déclinaisons plus haut de gamme encore, les Galaxy S22 Plus et S22 Ultra. À l’exception de ce dernier – qui dispose de bons arguments pour remplacer le Galaxy Note -, cette nouvelle fournée de smartphones ne semble pas avoir grand-chose de révolutionnaire à proposer. Il s’agit en effet d’une simple mise à niveau d’un produit phare de Samsung, la série S, mais cela ne veut pas dire que cette fournée n’a pas de quoi séduire.

Une conception compacte et raffinée

La première fois que l’on prend de Galaxy S22 en main, on est surpris par sa taille et son format. Samsung a en effet opté pour un appareil compact, un sentiment renforcé par les bords droits du téléphone et son écran désormais entièrement plat. En termes de diagonale, le dernier né du constructeur est assez proche de son prédécesseur, tout en étant légèrement plus petit – 6,1’’ contre 6,2’’ pour le Galaxy S21. Cela ne fait que confirmer la tendance qui se dessine sur le marché des smartphones : désormais, le modèle de base doit tenir dans la main, à l’image de l’iPhone mini.

Outre les dimensions, le design du Galaxy S22 reste sensiblement le même que celui du Galaxy S21. Le socle photo a tout de même été réduit, il se fond mieux dans le téléphone, même s’il reste encore très épais. Grâce à son cadre en aluminium, le téléphone est plus résistant, du moins d’après Samsung. Sa coque, elle, est toujours en plastique ce qui lui confère un toucher des plus agréables. C’est une belle pièce, très raffinée.

Un écran performant et ultra résistant

Avec son panneau dynamique AMOLED, le Galaxy S22 affiche des couleurs percutantes, ainsi que des détails des plus nets. C’est un plaisir de scroller sur ce téléphone, mais on n’en attendait pas moins de la part de Samsung. D’autant plus que le téléphone gagne en luminosité par rapport à son prédécesseur.

Outre les améliorations en termes d’affichage, l’écran du Galaxy S22 se veut également plus résistant grâce à sa protection en verre Corning Gorilla Glass Victus+. C’est d’ailleurs pourquoi l’appareil est fourni sans film de protection.

On notera tout de même le petit quiproquo de la marque concernant le taux de rafraichissement de son écran. Ce dernier ne profite pas de la technologie LTPO qui, grâce à une fréquence de rafraîchissement oscillant entre 1 Hz et 120 Hz en fonction de l’utilisation du téléphone, permet de préserver sa batterie. En réalité, le Galaxy S22, ainsi que son grand frère, disposent d’un écran de type LTPS. Son taux de rafraichissement fluctue entre 48 Hz et 120 Hz. In fine, seul le modèle Ultra profite de cette technologie.

Une batterie en deçà

L’appareil profite évidemment de la dernière génération de processeurs, que ça soit en Europe avec l’Exynos 2200 ou aux États-Unis et en Chine, avec le Snapdragon 8 Gen 1. Malheureusement pour nous, le processeur de Samsung semble moins véloce que celui de Qualcomm, d’après les tests de spécialistes. En main, l’expérience est pourtant optimale.

Le véritable point faible du Galaxy S22 réside dans sa batterie, inférieure à celle du Galaxy S21 (3700 mAh contre 4000 mAh). Et bien que Samsung assure avoir adapté ses logiciels pour pallier cette baisse de capacité, difficile de ne pas être quelque peu déçu. On note également que le Galaxy S22 n’est compatible qu’avec la vitesse de charge de 25 W, contrairement à son grand frère qui supporte une charge à 45W.

Une photographie optimale

Si le téléphone déçoit quelque peu en matière de performances et d’autonomie – bien que pour une utilisation quotidienne normale, cela ne soit pas préjudiciable –, le Galaxy S22 se fait totalement pardonner grâce à ses performances en photographie. Samsung n’a pas perdu la tête et s’est contenté de 3 capteurs photo à l’arrière : un principal de 50 mégapixels (f/1.8), un ultra-large de 12 Mp (f/2.2) et un zoom 3X de 10 Mp (f/2.4). On note une augmentation significative de la résolution par rapport au S21. Et pour marquer la différence, Samsung a misé sur de nouveaux modes photos, dont le Stereo Depth Map qui permet d’améliorer le flou de l’arrière-plan, un cadrage automatique pour détecter les visages qui s’adapte à mesure que de nouveaux faciès entrent dans le cadre, ainsi qu’un mode Pet Portrait pour les animaux.

Le tout fonctionne très bien et la simplicité d’utilisation est optimale, de la stabilisation optique à la mise au point, en passant par le mode nuit qui s’enclenche automatiquement au besoin.

CONCLUSION 

Avec ce nouveau smartphone, Samsung apporte quelques changements minimes à une recette qui fonctionnait déjà très bien. On note toutefois quelques bémols, notamment au niveau de la batterie dont la capacité est inférieure à celle du Galaxy S21. Ce point pourrait en effet décevoir ceux qui espéraient trouver un meilleur appareil en tout point. Fort heureusement, les performances en photographie contrebalanceront certainement ce point faible. Tout dépend de ce que le consommateur recherche. On a en tout cas été séduit par sa prise en main et son design à la fois soigné et compact.

Le Galaxy S22 est disponible en boutique et sur le site de Samsung au prix de départ de 849 euros (8Go de RAM et 128 Go d’espace de stockage).


Ce test a été initialement publié dans la newsletter Tech Insider du 17 février 2022. Pour lire les prochains tests de nouveaux produits en avant-première, n’hésitez pas à vous abonner.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20