Tesla: les propriétaires ne pourront plus booster les performances de leurs véhicules… sans payer

Richard B. Levine/Sipa USA

Dans le passé, plusieurs propriétaires de véhicules Tesla ont trafiqué les logiciels de l’enseigne installés dans leur voiture pour profiter de nouvelles fonctionnalités… sans payer. Une manœuvre illégale qui ne sera désormais plus possible. 

Pour contrecarrer les utilisateurs qui exploitent illégalement ses logiciels, le constructeur automobile vient de déployer une nouvelle mise à jour. C’est en tous les cas ce qu’on peut lire sur le site de Electrek.

Tesla a pour originalité de proposer des véhicules dont les fonctionnalités sont perfectibles via des mises à jour de logiciels… payantes. Un véhicule peut, par exemple, voir sa capacité de vitesse augmenter. Pour cela, il ‘suffit’ au propriétaire d’acquérir une mise à jour de 2.000 dollars

Ingenext

Seul bémol, une entreprise canadienne ( Ingenext) a récemment commercialisé un  appareil qui permet de contourner cette règle et d’acquérir les mises à jour à un prix plus contenu. Et il semblerait que bon nombre d’utilisateurs ait eu recours à cette méthode…

L’utilisateur qui tentera dans le futur de trafiquer le logiciel de son véhicule verra ce message s’afficher sur son tableau de bord. Source: Electrek.

Dorénavant, les conducteurs qui utiliseront le boîtier verront un message d’avertissement s’afficher sur leur tableau de bord, prévenant que leur voiture pourrait être endommagée ou mise à l’arrêt. Le véhicule pourrait encore toute fois rouler, mais aux risques et périls des conducteurs. 

De son côté, la société canadienne tente de contourner ce tour de passe- passe et recommande à ses utilisateurs de ne pas effectuer de mise à jour d’ici-là.