Tesla commencera à produire en Allemagne dès décembre, malgré les craintes autour de sa Gigafactory

Le constructeur de voitures électriques Tesla commencera ses opérations de production en Allemagne ce mois-ci, alors qu’elles se font attendre depuis juillet 2021. C’est ce que rapporte la publication automobile allemande Automobilwoche. Le média estime que pas moins de 30 000 véhicules seront produits dans le pays rien qu’au cours du premier semestre 2022.

Pourquoi est-ce important ?

L'usine située près de Berlin présentait de toute évidence un grand intérêt pour Tesla, d'autant que les constructeurs allemands Volkswagen, Daimler et BMW élargissent aussi leur gammes respectives de véhicules électriques.

L’usine devait lancer sa production en juillet dernier, mais celle-ci a été retardée suite à des polémiques à répétition sur les autorisations qui lui avaient été accordées : Tesla a en effet bénéficié d’une procédure exceptionnelle et controversée d’autorisation préalable, qui lui a permis de débuter les travaux dès 2019, avant même de recevoir un permis de construire.

Craintes environnementales

Or, aucun agrément définitif n’avait été délivré par les autorités locales. Elles étaient encore en train de mener l’enquête sur l’impact environnemental de la Gigafactory, qui faisait craindre que ses eaux usées ne contaminent les nappes phréatiques de la région. En outre, celle-ci sert de refuges à de nombreuses espèces animales qui vivent dans les forêts voisines, alors que le chantier signifiait l’abattage de nombreux arbres. Même si la zone défrichée doit être compensée par le reboisement d’une autre surface, beaucoup d’animaux locaux, dont au moins une espèce protégée de chauve-souris, n’élisent domicile que dans des arbres âgés d’au moins 80 ans.

Les régulateurs locaux devraient délivrer les permis nécessaires dans les jours à venir, selon la plateforme d’information. Des autorisations que la firme aurait normalement dû obtenir avant de construire.

Modèle Y

Cinq unités du modèle Y ont déjà été achevées à la Gigafactory dans la petite ville de Grünheide, mais pas sur la chaîne de production. La production en série commencera en janvier avec 1.000 voitures par semaine et augmentera progressivement, selon Automobilwoche.

Tesla prévoit également de construire une usine de batteries et de recyclage sur le même site que la « Gigafactory », qui sert principalement à assembler des voitures.

Par ailleurs, le constructeur américain de voitures électriques annonce qu’il ne demandera pas d’aides d’État pour construire son usine de batteries prévue depuis longue date.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20