Terres rares: la domination chinoise est telle, qu’elle menace désormais le système mondial

La Chine ne va pas s’abstenir d’abuser de sa domination stratégique sur les terres rares contre l’Occident, affirme le consultant américain Horizon Advisory, dans un nouveau rapport basé sur des sources chinoises. La société a été fondée par d’anciens employés du Pentagone et elle conseille ses clients sur les tendances géopolitiques et économiques.

Les terres rares sont utilisées en faibles quantités, mais elles sont essentielles à la production de nombreux appareils électroniques. On peut citer, entre autres, les ordinateurs, les écrans, les batteries à haute performance, les voitures hybrides, les semi-conducteurs, les smartphones, les panneaux solaires, des éoliennes, les moteurs électriques…

La domination chinoise est totale

En 2017, la Chine a produit plus de 80% de l’ensemble des terres rares. Le pays dispose également de 37% des réserves mondiales (voir le graphique de Statista ci-dessous) et il a été le fournisseur de 78% de toutes les terres rares importées par les États-Unis.

La domination de la Chine dans ce domaine est si grande que les États-Unis et d’autres pays ont déposé une plainte auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) au début de la dernière décennie afin d’obliger la Chine à exporter davantage de ces métaux, après qu’une pénurie mondiale eut été constatée.

L’OMC – une organisation que méprise le président Donald Trump – a finalement donné raison aux États-Unis, même si les prix des terres rares ont chuté après l’apparition d’un nombre croissant d’alternatives sur le marché. Néanmoins, la domination de la Chine sur le secteur n’a pas diminué.

Gagner la guerre commerciale sans combattre

Selon Horizon Advisory, la domination chinoise menace désormais le système mondial dans son ensemble. La société fonde cette affirmation sur un rapport d’État chinois qui stipule que ‘la Chine n’exclut pas d’utiliser l’exportation de terres rares comme moyen de pression [dans la guerre commerciale américano-chinoise]’. Toujours selon Horizon, les Chinois estiment que la valeur géopolitique de ces terres rares dépasse leur valeur commerciale. ‘Elles pourraient permettre de gagner la guerre commerciale sans se battre.’

L’Europe partage les craintes américaines

L’Europe partage également les craintes des Américains. 66 députés européens ont récemment écrit à la Commission pour lui demander de faire quelque chose afin de remédier à la situation. L’année dernière, l’UE avait dû reconnaitre qu’elle n’avait pas de stratégie claire si la Chine devait utiliser ses terres rares comme monnaie d’échange dans une guerre commerciale.

La Chine n’est certainement pas le seul pays au monde à disposer de terres rares. Le Brésil et le Vietnam, entre autres, en possèdent également d’importantes réserves. Mais ils manquent de capacité de traitement. De plus, leur extraction est difficile à rentabiliser à plus petite échelle, principalement parce que les prix sur le marché mondial sont très volatils. Ce n’est pas pour rien que l’industrie chinoise des terres rares appartient à l’État et qu’elle est fortement subventionnée…

Enfin, il existe également des réserves limitées de terres rares dans l’UE. Mais les États membres se heurtent à des objections écologiques s’ils veulent les monétiser.

Plus
Lire plus...
Marchés