Snack, sandwicheries et friteries auront aussi droit à l’indemnité de 5.000 euros

Isopix

Le ministre wallon de l’Economie Willy Borsus a confirmé ce mardi que la restauration avec service restreint (snack, sandwicheries, friteries…) pourra également bénéficier de l’indemnité de 5.000 euros prévue par la Wallonie.

Par communiqué, le cabinet de Willy Borsus explique que ‘vu la diversité de l’ensemble des entreprises présentes sous le code NACE 56.102, il n’était pas possible de l’inclure automatiquement et dans un 1er temps via la plateforme d’indemnisation’.

Les activités photographiques (NACE 74.201 et 74.209) et les taxis (NACE 49.320) ont également été ajoutés.

Pour rappel, le gouvernement wallon a décidé d’octroyer une indemnité forfaitaire de 5.000 euros aux entrepreneurs de certains secteurs qui ont dû cesser leurs activités à cause des mesures prises pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.

Le cabinet du ministre rappelle que les demandes d’indemnisation peuvent être enregistrées sur la plateforme suivante.