Rien ne va plus au Royaume-Uni: le marché obligataire s’enflamme à une vitesse plus vue en 65 ans, la Banque centrale doit tirer le frein d’urgence

La Banque d'Angleterre a dû intervenir sur le marché obligataire et racheter des papiers d'Etat pour calmer les choses. Avec des ventes massives, le taux de rendement a augmenté à son rythme le plus rapide en 65 ans. La dette publique gonfle à vue d'oeil, ce qui comporte de sérieux risques pour la stabilité financière.

A peine entré en fonction, le nouveau gouvernement britannique a provoqué un feu de forêt sur les marchés financiers. Un plan de réductions d'impôts, annoncé v

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20