Qu’est-ce que ‘Signal’ et est-ce vraiment mieux que WhatsApp ?

Signal app smartphone
Shutterstock

Un court tweet d’Elon Musk d’à peine deux mots a suffi à faire exploser le nombre de nouvelles inscriptions. On parle beaucoup de l’application de messagerie Signal ce lundi, mais qu’est-ce que c’est exactement? Et en quoi est-elle différente des autres applications telles que WhatsApp?

‘Use Signal’ : Elon Musk a même été retweeté par le CEO de Twitter, Jack Dorsey. Peu de temps après, Signal a annoncé avoir reçu tellement de nouvelles demandes d’inscription que cela a créé un bouchon en ligne. Heureusement, ces problèmes ont rapidement été résolus et les inscriptions ont pu reprendre.

Pourquoi Signal est-il soudainement si populaire?

En plus de la publicité gratuite d’Elon Musk, Signal profite sans doute de la polémique qui a surgi autour de son concurrent WhatsApp. Elle concerne la nouvelle politique de confidentialité et d’utilisation des données.

Nos données personnelles seront partagées avec la société mère Facebook à partir du 8 février, comme c’est déjà par exemple le cas avec Instagram. Cela comprend votre numéro de téléphone, le nom de votre profil et votre carnet d’adresses. Facebook affirme qu’en pratique, rien ne change réellement pour les personnes qui utilisent WhatsApp. La société promet qu’elle respectera la protection des données et laissera le choix aux utilisateurs. Cependant, cette option n’a été trouvée nulle part dans l’application.

Il est important de noter que WhatsApp en Europe ne partage en aucun cas vos données avec Facebook à des fins publicitaires (en tout cas pas encore). C’est ce que confirme une employée de l’application de messagerie : ‘La dernière mise à jour de notre politique de confidentialité consiste à fournir des informations plus claires et plus détaillées à nos utilisateurs.’ Pour plus de détails, WhatsApp s’est justifié dans ce Q&R. Il explique que le ciblage publicitaire ne sera effectif que pour les comptes professionnels. Il est vrai que les utilisateurs lambdas sont protégés par le RGPD contre cette pratique en Europe.

Le but de Facebook reste d’uniformiser ses applications (Messenger, Instagram…). Ce changement de politique de confidentialité doit être vu à cette fin. Ce qui sera fait demain, par contre, personne ne peut encore le prédire.

En quoi Signal est-il différent de WhatsApp?

Contrairement à WhatsApp, Signal fait de la confidentialité une priorité absolue. Par exemple, l’application ne stocke aucune donnée d’utilisation. En outre, vous pouvez également compléter de nombreuses options de confidentialité supplémentaires dans les paramètres. Un exemple: rendre impossibles les captures d’écran de vos conversations.

Signal n’est pas hermétique au hack ou à certains bugs comme l’a montré son histoire récente. Mais l’application l’emporte facilement face à WhatsApp en matière de protection des données personnelles. L’un de ses fans les plus fidèles est le lanceur d’alerte bien connu Edward Snowden.

Signal est également complètement open source, vous pouvez donc toujours afficher le code pour vérifier ce que l’application fait ou peut faire. Sur ce point, Signal l’emporte sur un autre concurrent: Telegram. Bien que cette application soit également fortement attachée à la confidentialité, Telegram n’est pas complètement open source. De plus, Telegram n’utilise pas automatiquement le cryptage de bout en bout pour les messages. Ce n’est le cas que si vous passez par Secret Chat. Signal applique automatiquement ce cryptage de bout en bout à tous vos messages afin qu’ils ne puissent pas être interceptés.

Quel est l’inconvénient de Signal?

Le gros problème de Signal, c’est le manque d’utilisateurs. Alors que WhatsApp compte environ 1,5 milliard d’utilisateurs actifs, dont la moitié utilisent l’application quotidiennement, Signal compte seulement un peu plus de 10 millions d’utilisateurs jusqu’à présent.

La protection des données personnelles et des messages sécurisés sont bien sûr un atout. Mais si personne ne reçoit vos messages, à quoi bon ? Les utilisateurs de Signal espèrent que l’attention actuelle rendra enfin l’application plus populaire.