Le salaire « à la demande » a la cote en France : de quoi s’agit-il, et est-ce possible d’en bénéficier en Belgique ?

Selon un nouveau sondage, la moitié de Français sont favorables à un salaire « à la demande ». C’est-à-dire qu’ils aimeraient que le versement de leur salaire soit étalé au fil du mois, en fonction du niveau de leur compte en banque.

Pourquoi est-ce important ?

L'inflation, qui s'exprime notamment par une flambée des factures énergétiques, fait peur. Nombreux sont les travailleurs qui scrutent sans cesse leur compte en banque à la fin du mois pour savoir s'ils ont reçu leur salaire... et s'ils pourront ainsi éviter de se retrouver dans le rouge.

Dans l'actu : les Français veulent être payés "à la demande".

  • Selon un sondage mené par Opinion Way pour la fintech Rosaly et relayé par BFM TV, la moitié des Français sont favorables à un salaire "à la demande".
  • 49% des salariés aimeraient pouvoir profiter de cette formule, tandis que 53% d'entre eux estiment que cette solution devrait être au moins proposée.

Le détail : les jeunes encore plus intéressés.

  • Il apparaît que chez les moins de 35 ans, 67% sont
Cet article est uniquement disponible pour nos abonnés Premium
Accédez à trois articles gratuits par mois !
Business AM est le média belge qui vulgarise l’économie. Rejoignez notre communauté de plusieurs millions de lecteurs chaque mois.
Oui, je veux avoir accès à 3 articles Premium
Vous préférez vous abonner tout de suite ? Cliquez ici
Déjà abonné? Connectez-vous et recevez l’accès à tous nos articles Premium.
Plus d'articles Premium
Plus