Problèmes techniques : Tesla retire la nouvelle version bêta de sa voiture autonome

Tesla, le constructeur de voitures électriques, retire temporairement sa version bêta pour les voitures entièrement autopilotées. L’entreprise d’Elon Musk a pris cette décision après des plaintes de conducteurs concernant des erreurs techniques.

Retour à 10.2

À peine un jour après la publication d’une nouvelle version bêta 10.3 pour ses voitures à conduite autonome, le PDG de Tesla, Elon Musk, a annoncé un retour temporaire à la version 10.2. « Nous avons remarqué quelques problèmes avec la version 10.3, nous revenons donc à la version 10.2 », a annoncé Musk sur Twitter. « Il faut s’attendre à cela avec un logiciel bêta. Il est impossible de tester tous les paramètres matériels dans toutes les conditions avec l’assurance qualité interne, c’est à cela que sert un test bêta public. »

Alertes de collision

Ce retrait intervient après que des plaintes ont été déposées par des testeurs du logiciel bêta. Selon eux, ils reçoivent régulièrement des avertissements de collision injustifiés. Les avertissements de collision peuvent conduire à des situations dangereuses. Si le système émet un tel avertissement sans raison, la voiture peut freiner brusquement ; ironiquement, dans un tel cas, l’avertissement de collision peut en fait provoquer un accident.

Selon The Verge, en plus des avertissements de collision, il y aurait également des erreurs avec le pilote automatique, le régulateur de vitesse tenant compte du trafic et la fonction de direction automatique.

Une technologie compliquée

La réalisation de voitures entièrement autopilotées est plus difficile que ce que Musk avait prévu. Le développement de la technologie, en particulier, a connu des hauts et des bas. En 2020, le logiciel de conduite autonome de Tesla a reçu un score de sécurité modéré. En avril, deux personnes ont été tuées dans un accident avec une Tesla. À l’époque, la rumeur voulait que le pilote automatique de la voiture soit activé, ce que Musk a démenti.

D’autres constructeurs sont également aux prises avec la technologie de conduite autonome. Les fabricants doivent donc signaler qu’un pilote entièrement automatique ne sera pas possible. Il faudra toujours qu’une forme de contrôle soit exercée par le conducteur afin que cette technologie puisse être généralisée sans risque excessif.

Plus
My following

Un agenda peu chargé pour la semaine boursière à venir

05/12/2021 15:18

(ABM FN) La semaine prochaine, l'agenda des investisseurs sera peu rempli, bien que cela ne signifie pas nécessairement que les investisseurs auront une semaine tranquille, avec toute l'incertitude entourant le coronavirus et la future politique monétaire des banques centrales.  

La nouvelle variante omicron du virus est en augmentation, tandis que de nombreux pays sont à nouveau confrontés à des courbes d'infection et d'hospitalisations élevées dans cette pandémie.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20